Portrait de Louis-Auguste, dauphin de France, futur Louis XVI

Zoom
CC0Download
Portrait de Louis-Auguste, dauphin de France, futur Louis XVI
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
X
Zoom
Other visual (1)
Portrait de Louis-Auguste, dauphin de France, futur Louis XVI
Hall, Pierre-Adolphe
Dating
Vers 1769
Museum
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Creator(s)
Attributed to Hall, Pierre-Adolphe (Boras, en 1739 - Liège, en 1793), peintre
Dates
Vers 1769
Century
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Museum number
J 740
Portrait de Louis-Auguste, dauphin de France, futur Louis XVI

Detailed informations

Creator(s)
Attributed to Hall, Pierre-Adolphe (Boras, en 1739 - Liège, en 1793), peintre
Autre titre :
Portrait d'un jeune homme (titre ancien) (Former title (unused))
Production date
Vers 1769
Century
Object type(s)
Type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Œuvre:
  • Hauteur : 3.3 cm
  • Largeur : 2.6 cm
Description

Miniature ovale dans un cadre de même forme en or entouré d'un rang de perles ; au dos, attributs de l' Amour en or de trois couleurs.

Markings, inscriptions, punches
Signature - Signé à droite, au-dessus de l'épaule, en rouge : "hall" [la 3ème lettre est très pâle et la dernière difficilement visible]
Numéro de délivrance du legs - Au dos, en rouge : "D 62"
Iconographical description

Ce portrait fut probablement réalisé à l'occasion du mariage de Louis-Auguste, dauphin de France, futur roi Louis XVI, avec Marie-Antoinette d'Autriche. Il n'est pas impossible que cette miniature, joliment présentée dans un entourage de perles, ait été destinée à un membre de la suite de la jeune princesse. L'arrière de la monture représente, finement ciselée en or de trois couleurs, une allégorie de l'Amour : deux coeurs brûlants sur un autel surmonté d'un dais orné de fleurs.

Historical background

L'examen de l'oeuvre décadrée, en mars 2002, a fait douter Bernd Pappe qu'il s'agisse d'un travail autographe. En effet, on n'y retrouve pas le dessin sous-jacent au crayon gris, caractéristique de Hall, et la conduite du pinceau paraît incertaine dans le visage. L'usage de multiplier les portraits des princes rend plausible l'existence de plusieurs exemplaires. Hall exposa un "Portrait du dauphin" au Salon de 1769 (n°200). Pour Bruel, il s'agit du portrait en buste, de trois quart à droite, passé ensuite dans la collection Pierpont-Morgan où il figurait comme "Portrait du dauphin, père de Louis XVI" (Bruel, François-Louis, "Bibliothèque nationale, département des Estampes. Un siècle d'histoire de France par l'estampe, 1770-1871. Collection de Vinck, inventaire analytique", Paris, Imprimerie nationale, 1909, t.I, n°74, p.33). Régine de Plinval de Guillebon ("Pierre-Adolphe Hall, 1739-1793, miniaturiste suédois, peintre du Roi et des enfants de France", Paris, Léonce Laget, 2000) pense, au contraire, que le portrait du musée Cognacq-Jay pourrait être celui du Salon de 1769 "ou une réplique" (Cf. Lemoine-Bouchard, Nathalie, "Les Miniatures", Paris, Paris-Musées, 2002, p.84).

Person / Character depicted
Acquisition method
Acquisition name
Acquisition date
1928
Museum number
J 740

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page