Porte en bois chantourné. Diable en bocal

Zoom
4 visuals See
Porte en bois chantourné. Diable en bocal
Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Others visuals (4)
Porte en bois chantourné. Diable en bocal
Hugo, Victor
Dating
1863 — 1864
Museum
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Creator(s)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885)
Dates
1863 1864
Object type(s)
Materials / Technique
Museum number
340
Porte en bois chantourné. Diable en bocal

Detailed informations

Creator(s)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885)
Autre titre :
Décor de la chambre à coucher de Hauteville II, maison de Juliette Drouet à Guernesey (Group title)
Production date
1863 1864
Object type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 58 cm
  • Largeur : 33 cm
  • Profondeur : 4 cm
Description

Oeuvres du décor de Hauteville II, rassemblées dans le Salon Chinois, Place des Vosges. L'oeuvre a été remontée tardivement, en 1983, dans le décor du salon chinois, à l'emplacement d'une porte qui faisait passage entre le salon rouge et le salon chinois dans la muséographie originelle. Cette porte se compose d'un panneau de fond vert chantourné décoré de plusieurs figures originales de Victor Hugo ( rouge, jaune, noir) et d'une peinture chinoise sur paille de riz à fond noir.

Iconographical description

Cette porte comprend deux créations extrêmement originales dont le diable au bocal qui mélange goût pour le grotesque et univers inquiétant caractéristique de l'imaginaire hugolien. On trouve mention dans le sixième agenda de Victor Hugo [BnF, NAF 13461] 16 mars 1865 (folio 50): "achat de la photographie du Diable de [-] pris vivant Jersey. Vu le monstre dans un bocal".

Historical background

Ce panneau formait la porte de la chambre à coucher de Juliette Drouet. Ce rôle est souligné par une composition spécifique. Le registre supérieur est intégré au panneau et particulièrement développé avec une découpe chantournée recevant un motif peint. L’ensemble est divisé en un double registre chromatique séparé par une ligne sinueuse dorée de part et d’autre du store, alors que les autres panneaux sont d’une teinte unique. Sur la photographie ancienne où il est visible, l’intérieur du vase où est emprisonné le personnage est plus foncé (d’une valeur proche du rouge de la partie supérieur). Dans le catalogue l’« Œuvre graphique tome premier » des « Œuvres complètes de Victor Hugo », publié par Jean Massin, sur l’ancien cliché de ce motif, n° 232 (23), l’intérieur du vase apparait plus claire, mais d’une teinte différente du fond, et une usure de la peinture y est visible en partie basse. Ce panneau a donc été restauré et sa chromie modifiée. Il a été intégré tardivement dans la salle actuelle du musée, l’emplacement où il se trouve étant à l’origine une ouverture comme on le voit sur les photographies anciennes des salles. Victor Hugo a repris chacun des personnages figurés sur le store. Le jeune homme à l’épée est reproduit sur le panneau même, en haut, le chaudron vers lequel il se retourne étant transformé en un branchage fleuri d’où sort le masque du diablotin que l’on retrouve dans le vase, en bas. La petite fille à l’éventail réapparait sur le panneau n° 1055 et le vieillard barbu sur le panneau n° 1107.

Acquisition method
Acquisition name
Acquisition date
1903
Museum number
340

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page