Mr. Cunin Grid….

Creator(s)
Daumier, Honoré (Marseille, 26–02–1808 - Valmondois, 10–02–1879), dessinateur
Dates
En 1833
Object type(s)
Materials / Technique
Mr. Cunin Grid….

Detailed informations

Creator(s)
Daumier, Honoré (Marseille, 26–02–1808 - Valmondois, 10–02–1879), dessinateur
Imprimerie Becquet (28–02–1796), imprimeur
Autre titre :
La Caricature politique, morale, littéraire et scénique (Group title)
Production date
En 1833
Object type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 35.8 cm
  • Largeur : 27.3 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 28.9 cm
  • Largeur : 18.8 cm
Description

Planche HT parue dans La Caricature politique, morale, littéraire et scénique,volume 6, 18 juillet 1833 (Planche n°295)

Markings, inscriptions, punches
Inscription - Titre en bas au centre : « Mr. CUNIN GRID…. » ; indications : en ht à gche : « La Caricature (Journal) N°141. », en ht à dte : « Pl. 295. »
Inscription - Dans la lettre : « Chez Aubert, galerie véro dodat. » [éditeur], « Lith. de Becquet, rue Furstemberg 6. » [imprimeur] ; dans l’image, en bas à gche, signature : « h. Daumier » [Honoré Daumier, dessinateur]
Iconographical description

Pl. de la série des "Célébrités du Juste-Milieu". Portrait en pied, de trois quarts à dte, de Laurent Cunin-Gridaine, industriel et homme politique. Il porte un veston blanc et une redingote noire. Une paire de petites lunettes rondes repose sur son nez. Cunin-Gridaine est reconnaissable à son toupet bouclé. Sa main dte est dans sa poche, de laquelle il laisse sortir l’auriculaire, en signe de distinction. Il fut député des Ardennes de 1827 à 1848. Son dévouement à soutenir le gouvernement lui acquit une haute importance politique : il devint, le 22 novembre 1832, secrétaire de la Chambre, puis l'un de ses vice-présidents. Les différents gouvernements qui se succédèrent n'eurent pas de champion plus ardent que lui. Il soutint de ses votes toutes les lois proposés par ceux-ci, et il se préoccupa de donner, au-dedans comme au-dehors, de la sécurité au nouveau règne. Il repoussa la réunion de la Belgique à la France, se prononça contre l'hérédité de la pairie, appuya particulièrement les lois sur les crieurs publics, contre les associations, contre les réfugiés, contre le droit d'interpellation à la Chambre. Il approuva par ses votes les mesures répressives qui suivirent les troubles de Lyon, les demandes de fonds secrets, les projets de dotation, etc. Il fut « l’un des plus chauds soutiens de la pensée du 13 mars, c'est-à-dire de l’état de siège et autres amabilités subséquentes » (in explication).

Person / Character depicted
Acquisition method
Acquisition date
20022013
Institution

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page