Grande Croisade contre la Liberté. (6me feuille)

Zoom
CC0Download
Grande Croisade contre la Liberté. (6me feuille)
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Other visual (1)
Grande Croisade contre la Liberté. (6me feuille)
Grandville
Dating
En 1834
Museum
Maison de Balzac
Creator(s)
Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Dates
En 1834
Object type(s)
Materials / Technique
Grande Croisade contre la Liberté. (6me feuille)

Detailed informations

Creator(s)
Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Desperet ou Desperret, Auguste (en 1865), dessinateur-lithographe
Delaunois, Nicolas Louis (Reims, 06–02–1805), imprimeur
Autre titre :
La Caricature politique, morale, littéraire et scénique (Group title)
Production date
En 1834
Object type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 35.5 cm
  • Largeur : 53.5 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 26 cm
  • Largeur : 52 cm
Description

Planche HT parue dans La Caricature politique, morale, littéraire et scénique, volume 8, 21 août 1834 (Planche n°414-415)

Markings, inscriptions, punches
Inscription - Titre en ht au centre : « Grande Croisade contre la Liberté. (6me feuille). » ; légendes en bas de gche à dte : « La Diplomatie // traînée dans son char épiscopal, infernal et royal, avec les colles, les archi-colles, les protocoles et toutes les blagues politiques, diplomatiques et jésuitiques, // par les aigles, le renard et les autres méchantes bêtes de la sainte-alliance. », « Mr le Comte Vigie de la savonnette à vilain, marquis de l’éponge, prince du // robinet, etc, etc, etc, etc, allant comme monsieur son père à la gloire // en peignoir et en baignoire. », « (Nota : Le public est prié de ne pas essuyer ses bottes avec les rideaux // ou les parchemins de Mr. le Comte, un pédicure est attaché à sa suite.) » ; indications : en ht à gche : « La Caricature (Journal) N°198. », en ht à dte : « Pl. 414 et 415. »
Inscription - Dans la lettre : « Au bureau, chez Aubert, pass. Véro-Dodat. » [éditeur], « Lith. Delaunois, r. du Bouloy, 19. » [imprimeur] ; dans l’image, en bas à gche, signature : « …G. D…. » [Jean-Jacques Grandville, dessinateur, et Auguste Desperet, lithographe]
Iconographical description

Pl. n°11 et 12 de la série "Grande croisade contre la liberté" en comprenant 14. Cf. pl. n°1 et 2 (pl. 386-387 du numéro 184), pl. n°3 et 4 (pl. 388-389 du numéro 185), pl. n°5 et 6 (pl. 392-393 du numéro 187), pl. n°7 et 8 (pl. 396-397 du numéro 189), pl. n°9 et 10 (pl. 402-403 du numéro 192), pl. n°13 et 14 (pl. 434-435 du numéro 208). Procession des figures tutélaires du gouvernement (journaux, ministres, députés, roi, garde nationale, armée) en marche pour une croisade contre la presse républicaine. Les pl. n°11 et 12 présentent l’incarnation de la diplomatie « bouffie et boîteuse, dans son char orné d’emblèmes, et traîné par les bêtes de la sainte-alliance » (in explication). Talleyrand se trouve dans le char de la « DIPLOMATIE ». Il prend la forme d’une poire et est surmonté d’une mitre d’évèque. Un drapeau porte la mention « DIEU ET TALLEYR // MENENT LA FRANCE ». Une malle à l’arrière contient les « secrets detats [d’état] » et les « notes secrètes ». Elle est surmontée par un encrier en forme de poire à face humaine. Deux porte-plume e guise de favoris. On reconnaît la représentation caricaturale de Louis-Philippe. Les roues du char sont des serpents enroulés sur eux-mêmes. Les marches menant au char sont recouvertes d’un tapis de protocoles (« PROTOCOLE »). Au sommet du char, une frise de mains de la « Ste ALLce » (Sainte-Alliance) se serrant. Et c’est l’incarnation de la Sainte-Alliance qui tire le char : un aigle à quatre têtes (l’une tient dans son bec le « PESE // TURQUIE », une autre le dossier de l’ « ITALIE SAVOIE », une troisième un papier dont l’inscription est illisible). Le quatrième aigle foule au pied la « CONSTI […] [CONSTITUTION DE LA] POLOGNE »). Une chauve-souris est également attachée au char. Enfin, un renard portant au cou le dossier d’ « ALGER ». Il s’agit des « méchantes bêtes de la sainte-alliance ». La pl. dénonce par là l’attitude de la France totalement soumise aux pays de la Sainte-Alliance (Russie, Prusse et Autriche). La pl. lui reproche de jouer le jeu diplomatique voulu par eux. Enfin, derrière le char, un homme se trouve dans une baignoire. Il lit le journal des « DÉBATS ». Il tient la ficelle de la cloche « AUX VOIX ». L’éponge est en forme de visage piriforme, ainsi que le robinet d’évacuation (« VOIES EAUX »). Il évacue l’ « éloquence sulfureuse ».

Person / Character depicted
Acquisition method
Acquisition date
20022013
Institution

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page