Prisonniers gaulois livrés aux bêtes

Zoom
CC0Download
Prisonniers gaulois livrés aux bêtes
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Other visual (1)
Prisonniers gaulois livrés aux bêtes
Grandville
Dating
En 1835
Museum
Maison de Balzac
Creator(s)
Attributed to Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Dates
En 1835
Object type(s)
Materials / Technique
Prisonniers gaulois livrés aux bêtes

Detailed informations

Creator(s)
Attributed to Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Attributed to Desperet ou Desperret, Auguste (en 1865), dessinateur-lithographe
Delaunois, Nicolas Louis (Reims, 06–02–1805), imprimeur
Autre titre :
La Caricature politique, morale, littéraire et scénique (Group title)
Production date
En 1835
Object type(s)
Materials / Technique
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 35.5 cm
  • Largeur : 51.4 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 22 cm
  • Largeur : 38.9 cm
Description

Planche HT parue dans La Caricature politique, morale, littéraire et scénique, volume 9, 4 juin 1835 (Planches 496-497)

Markings, inscriptions, punches
Inscription - Titre en bas au centre : « Prisonniers Gaulois livrés aux bêtes. » ; indications : en ht à gche : « La Caricature (Journal) N°239. », en ht à dte : « Pl. 496 et 497. »
Inscription - Dans la lettre : « Au bureau chez Aubert galerie Véro-Dodat. » [éditeur], « Lith. Delaunois rue du Bouloi 19 » [imprimeur]
Inscription - Dans l'image, au dessus de l'entrée des cachots : "PARIS ; "LYON" ; "LUNEVILLE"
Iconographical description

La planche fait référence au procès des accusés d'Avril. Les prisonniers, les mains liés derrière le dos, entrent dans une arène, où les attendent des bêtes aux corps anthropomorphes et vêtues de l'habit des Pairs de France. Lions, ours, vautour, âne et lièvre incarnent les différents traits de caractères des juges, férocité, bêtise, couardise. Les prisonniers, qui ne subissent pas la même métamorphose animale, font preuve d'"une attitude pleine de courage et de fermeté". "L'un des geôliers, occupé à soulever la grille des cachots" n'est autre que Louis-Philippe. Au premier plan, à droite, des ossements et un crâne, qui porte l'inscription "NEY", rappelle le précédent célèbre du jugement et de la condamnation à mort du maréchal Ney par la Cour des Pairs, dans une stratégie de mise en parallèle de la figure héroïque de Ney et des insurgés d'Avril et de dénonciation de l'institution au nom de ses "crimes" passés.

Person / Character depicted
Acquisition method
Acquisition date
20022013
Institution

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page