"Le massacre des Niobides", composition provenant de l'atrium de la maison pompéienne du prince Napoléon

Zoom
CC0Descargar
"Le massacre des Niobides", composition provenant de l'atrium de la maison pompéienne du prince Napoléon
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
otros imágenes (1)
"Le massacre des Niobides", composition provenant de l'atrium de la maison pompéienne du prince Napoléon
Cornu, Sébastien Melchior
Datación
Vers 1860
Museo
Museo Carnavalet - Historia de París
Autor(es)
Cornu, Sébastien Melchior (Lyon, 06–01–1804 - Longpont, 23–10–1870), peintre
Fecha
Vers 1860
Datación (siglo)
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Número de inventario
P2782
"Le massacre des Niobides", composition provenant de l'atrium de la maison pompéienne du prince Napoléon

Información detallada

Autor(es)
Cornu, Sébastien Melchior (Lyon, 06–01–1804 - Longpont, 23–10–1870), peintre
Fecha de producción
Vers 1860
Datación (siglo)
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 56 cm
  • Largeur : 174.5 cm
Dimensions - Cadre:
  • Hauteur : 65 cm
  • Largeur : 182.5 cm
  • Epaisseur : 5 cm
Descripción

Huile sur toile encadrée.

Descripción iconográfica

Apollon, à droite, et Diane, à gauche, massacrent de leurs flèches les douze enfants de Niobé ; celle-ci, au centre, essaie de protéger l'une de ses filles. L'épisode est relaté, entre autres, dans les "Métamorphoses" d'Ovide (Niobé, VI, 146-312).

Comentario histórico

La "maison pompéienne" du prince Napoléon (1822-1891), construite par l'architecte Alfred Normand, reproduisait dans ses moindres détails une maison romaine. Elle fut détruite en 1891. Elle reste toutefois bien connue grâce aux nombreuses photographies qui en furent faites par Richebourg, Laplanche, Godefroy ou Bingham. Sur les douze compositions peintes par Cornu pour l'atrium, seules sont connues les deux toiles conservées au musée Carnavalet (voir P.2781) ; elles se trouvaient de part et d'autre de la porte menant à la bibliothèque. La composition s'inspire d'un groupe de sculptures antiques, dont la version la plus célèbre est conservée aux Offices, à Florence.

Forma de adquisición
Fecha de adquisición
2004
Número de inventario
P2782

Indización

Datation en siècle

  • 2e millénaire

Periodo

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page