Tableaux de Paris. Boulevard des Italiens. Café Hardi, les Journaux, le Beau Monde, des Roux, un Officier de la Garde nationale, etc.

Zoom
2 visuals Ver
CC0Descargar
Tableaux de Paris. Boulevard des Italiens. Café Hardi, les Journaux, le Beau Monde, des Roux, un Officier de la Garde nationale, etc.
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
otros imágenes (2)
Tableaux de Paris. Boulevard des Italiens. Café Hardi, les Journaux, le Beau Monde, des Roux, un Officier de la Garde nationale, etc.
Opiz ou Opitz, George Emmanuel
Datación
En 1831
Museo
Museo Carnavalet - Historia de París
Autor(es)
Opiz ou Opitz, George Emmanuel (Prague, 10–04–1775 - Leipzig, 12–07–1841), dessinateur
Fecha
En 1831
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Número de inventario
D.8582
Tableaux de Paris. Boulevard des Italiens. Café Hardi, les Journaux, le Beau Monde, des Roux, un Officier de la Garde nationale, etc.

Información detallada

Autor(es)
Opiz ou Opitz, George Emmanuel (Prague, 10–04–1775 - Leipzig, 12–07–1841), dessinateur
Fecha de producción
En 1831
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 36.5 cm
  • Largeur : 26 cm
Marcas, inscripciones, cuños
Signature de l'exécutant - Au recto, en bas à droite, à l’encre : "G. OPIZ del"
Inscription - Au recto, en bas au milieu, à l’encre : "TABLEAUX DE PARIS / Boulevard des Italiens. Café Hardi, les Jourbaux, le Beau Monde, des Roux, un Officier de la Garde nationale, etc."
Tampon - Au recto, en bas à gauche, à l’encre : "CARNAVALET" (Lugt 432d)
Descripción iconográfica

Scène de genre. Scène d'extérieur : Paris, "Boulevart des Italiens", façade du "Café HARD[I]", arbres. La façade du café comporte des inscriptions en allemand. Personnages : un homme et une femme assis discutent tandis qu'un chien est couché aux pieds de l'homme et qu'une petite fille est appuyée sur les cuisses de la femme. Cet enfant regarde un petit garçon accompagnant une femme de dos et un soldat. Une femme modeste, tenant un nourrison dans ses bras, mendie auprès du soldat tandis que sa petite fille, à genoux, l'implore. Deux hommes, en chapeaux haut de forme et portant une canne et un binocle, regardent deux femmes assises. A côté d'elles, un couple est servi par un jeune homme. D'autres hommes et femmes figurent en arrière-plan.

Comentario histórico

Sous le Premier Empire, le rez-de-chaussée de l'Hôtel de Choiseul-Stainville fut occupé par le Café Hardy. Ses déjeuners "à la fourchette" inscrits sur la porte sont les plus célèbres de Paris en 1814. Le Café Hardy sera détruit en 1839.

Forma de adquisición
Fecha de adquisición
1979
Número de inventario
D.8582

Indización

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page