Ancien Hôtel de Mortagne, 51 rue de Charonne, 11ème arrondissement, Paris.

Autor(es)
Emonts ou Emonds, Pierre (Aix-la-Chapelle, 29–03–1831 - après 1912), photographe
Fecha
En 1897
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Número de inventario
PH17948
Ancien Hôtel de Mortagne, 51 rue de Charonne, 11ème arrondissement, Paris.

Información detallada

Autor(es)
Emonts ou Emonds, Pierre (Aix-la-Chapelle, 29–03–1831 - après 1912), photographe
Otro título :
Ancien Hôtel......de Mortagne, habitée ensuite par Vaucanson - 51, rue de Charonne - (Titre inscrit (lettre))
Fecha de producción
En 1897
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 21.4 cm
  • Largeur : 31.3 cm
Dimensions - Montage d'origine:
  • Hauteur : 31.8 cm
  • Largeur : 48 cm
Marcas, inscripciones, cuños
Inscription concernant le titre - Au recto du montage en bas à gauche, manuscrit à l'encre noire (attribuée à Emonts) : "Ancien Hôtel..... de Mortagne, habitée [sic] ensuite par Vaucanson - 51, rue de Charonne - Nº1124 - B.81-" \ Inscription à l'encre
Inscription - Au recto du montage, en bas à droite, manuscrit au crayon : "E 3949 bis". \ inscription au crayon
Descripción iconográfica

Ancien hôtel de Mortagne (construit en 1661 par Delisle Mansart, aujourd'hui délabré), 51 rue de Charonne, 11ème arrondissement. Paysage urbain. Vue de la cour de l'hôtel avec les ensignes des diverses entreprises y étant installées : à gauche "MARTIN / Fb de MEUBLES ... STYLES / SPECIALITE de TOILETTES / & LAVABOS" ; au milieu "VACHETTE Frères ; à droite "DEVEVEY / Fabt de / CHAMBRES A COUCHER/ et / SALLES à MANGER / AU 1er" ; en dessous "J. STRASSER / Ebéniste / Chambre à Coucher / au 3ème étage", également inscrit sur un écriteau au dessus de la porte d'entrée. A droite, présence d'un homme vêtu d'un tablier et coiffé d'une casquette, debout tenant une charrette à bras.Plusieurs tonneaux de bois sont posés devant l'entrée.

Comentario histórico

L'hôtel de Mortagne a été construit en 1661 par Delisle Mansart, pour Jacques Nourry, seigneur de Croixfontaine, secrétaire des Commandements du duc d'Orléans. Ses fils le vendirent, en 1711, à Antoine de Coliers, comte de Mortagne, premier écuyer de la duchesse d'Orléans. En 1746, Jacques de Vaucanson, mécanicien né à Grenoble en 1709, le loua à vie et y installa, en 1747, sa collection d'automates. Cette collection devait être le noyau du conservatoire des arts et métiers. Vaucanson meurt dans cet hôtel en 1782. Les façades au fond dela première cour et sur la deuxième cour sont classées.

Forma de adquisición
Fecha de adquisición
01091897
Número de inventario
PH17948

Indización

Periodo

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page