" Post fulgur umbra. Post umbram lux"

Zoom
" Post fulgur umbra. Post umbram lux"
© Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
otros imágenes (1)
" Post fulgur umbra. Post umbram lux"
Hugo, Victor
Datación
Entre 1863 — 1865
Museo
Casas de Victor Hugo en París y Guernesey
Autor(es)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885), dessinateur
Fecha
Entre 1863 1865
Datación (siglo)
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Número de inventario
866
" Post fulgur umbra. Post umbram lux"

Información detallada

Autor(es)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885), dessinateur
Otro título :
La Maison du chevalier de Saint-Georges à Heidelberg (Titre attribué)
Fecha de producción
Entre 1863 1865
Datación (siglo)
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Dimensiones - Œuvre
  • Hauteur : 13.3 cm
  • Largeur : 16.5 cm
Marcas, inscripciones, cuños
Inscription manuscrite - Sur le pignon, dans un cartouche : " NISI DOMINUS / AEDIFICAVERIT / DOMUM / IN VANUM LABORANT / QUI AEDIFICANT / EAM " ; Au centre, sur toute la largeur du dessin, en grandes capitales : " POST FULGUR UMBRA / POST UMBRAM / LUX " ; Dans l'angle inférieur gauche, en grandes capitales capitales bleues: "VH"
Descripción iconográfica

Composition dérivée de la Maison du Chevalier de Saint Georges et du château de Heidelberg

Comentario histórico

Ce dessin présente le même schéma de composition que « Vieilles maisons rhénanes » (inv. 34) avec au premier plan une maison à pignon en escalier, dérivée de la Maison du chevalier de Saint Georges à Heidelberg dont on reconnait le château à l’arrière-plan. Victor Hugo avait décrit cette maison dans le carnet de voyage de 1840 et surtout dans la Lettre XXVIII du « Rhin ». Le texte du psaume CXXVIII figurant sur la façade diffère dans le dessin diffère de celui cité dans « Le Rhin ». Ce dessin peut donc être daté, soit de 1863 où il du 4 au 6 septembre, soit de 1864 ou 1865 où il visite de nouveau Heidelberg. Toutefois le dessin n’a pas nécessairement été réalisé sur place, ni à la suite immédiate d’une visite. Le message d’espoir largement calligraphié en travers du dessin, et l’imposant monogramme « VH » (sans doute coupé en bas) font penser qu’il s’agit d’une « carte de visite » que Victor Hugo envoyait à ses amis pour le nouvel an.

Áreas temáticas / temas / lugares representados :
Número de inventario
866

Indización

Matériaux et techniques

Lieu représenté

Retour vers le haut de page