Rhyton en forme de tête d'âne bridé (CVA 367)

Zoom
9 visuals Ver
Rhyton en forme de tête d'âne bridé (CVA 367)
© Stéphane Piera / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Stéphane Piera / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Stéphane Piera / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Stéphane Piera / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Stéphane Piera / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Stéphane Piera / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Philippe Ladet / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Philippe Ladet / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Philippe Ladet / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
otros imágenes (9)
Rhyton en forme de tête d'âne bridé (CVA 367)
Peintre de Colmar
Datación
Entre -500 et -480
Museo
Petit Palais - Museo de Bellas Artes de la Ciudad de París
Autor(es)
Fecha
Entre -500 et -480
Datación (siglo)
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Lugar (s) de ejecución
Ubicación
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 34 vitrine 11
Número de inventario
ADUT376
Rhyton en forme de tête d'âne bridé (CVA 367)

Información detallada

Autor(es)
Fecha de producción
Entre -500 et -480
Datación (siglo)
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Lugar (s) de ejecución
Lugar de descubrimiento
Comentario sobre el lugar de su

Provenance : Capoue (Italie)

Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 14.9 cm
  • Largeur : 25 cm
  • Diamètre : 14.1 cm
Marcas, inscripciones, cuños
Inscription - Inscription sur le col (x2) : "HO PAIS KALOS"
Inscription - Inscription sur l'oreille de l'âne : "KALOS"
Descripción iconográfica

Scène de cômos (procession rituelle précédant et suivant le banquet) : jeune homme et homme âgé

Comentario histórico

Le rhyton, emprunté par les Grecs à la tradition du banquet oriental, fait son apparition à Athènes au début du Ve siècle avant J.-C. Il est le vase à boire de Dionysos et des héros et son utilisation lors des banquets qui rassemblent l’élite athénienne, associe le buveur au monde héroïque et à ses valeurs.Le rhyton décoré par le Peintre de Colmar appartient à la première génération de ces vases produits à Athènes.L’artiste, dont le véritable nom ne nous est pas connu, doit son surnom à l’une de ses œuvres, une coupe conservée au Musée Schongauer, à Colmar. Au cours de sa très longue carrière, qui se prolonge jusque dans les années 470 avant J.-C., il s’est principalement consacré au décor de coupes. Le rhyton du Petit Palais est le seul que l’on puisse lui attribuer. On lui doit des scènes pleines de vie, traitées avec autant de délicatesse que de vivacité. Passionné par l’étude du mouvement, il marque un goût particulier pour les vues de trois quarts et de dos. C’est bien dans cet esprit qu’il fait virevolter, entre les oreilles de l’âne dionysiaque, dans un équilibre parfait quoique précaire, un jeune banqueteur , « armé » d’une corne à boire et d’une amphore, et son compagnon aux cheveux blancs, rajeuni par l’esprit du banquet.P. P.-H.

Forma de adquisición
Nombre del donador, testador o vendedor
Fecha de adquisición
1902
Número de inventario
ADUT376
Ubicación
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 34 vitrine 11

Prolongación

Prolongación

Indización

Artista / autor

Datation en siècle

  • 1er millénaire av. J.-C.
    • 2e moitié du 1er millénaire av. J.-C.

Periodo

Type(s) d'objet(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page