Résurrection de la Censure

Zoom
CC0Descargar
Résurrection de la Censure
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
otros imágenes (1)
Résurrection de la Censure
Forest, Eugène
Datación
En 1832
Museo
Casa de Balzac
Autor(es)
Forest, Eugène (Strasbourg, 24–10–1808 - Grenoble, 28–12–1891), dessinateur-lithographe
Fecha
En 1832
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Résurrection de la Censure

Información detallada

Autor(es)
Forest, Eugène (Strasbourg, 24–10–1808 - Grenoble, 28–12–1891), dessinateur-lithographe
Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Delaporte, Victor Hippolyte (29–01–1804), imprimeur-lithographe
Otro título :
La Caricature morale, religieuse, littéraire et scénique (Titre de l'ensemble)
Fecha de producción
En 1832
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 27 cm
  • Largeur : 35.6 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 27.8 cm
  • Largeur : 26.6 cm
Descripción

Planche HT parue dans La Caricature morale, religieuse, littéraire et scénique, volume 3, 5 janvier 1832, (Planche n°125)

Marcas, inscripciones, cuños
Inscription - Titre en bas au centre : « Résurrection de la Censure. » ; légende plus bas au centre : « « Et elle ressuscita le troisième jour après sa mort » (évangile St Luc) » ; indications, en ht à gche : « N°62. », en ht au centre : « La Caricature (Journal) », en ht à dte : « Pl. 125. »
Inscription - Dans la lettre : « Lith. de Delaporte » [imprimeur], « On s’abonne chez Aubert, galerie véro-dodat. » [éditeur] ; dans l’image, en bas au centre, signature : « J.J. Grandville / E. Forest » [Jean-Jacques Grandville, dessinateur, et Eugène Forest, lithographe]
Inscription - Sur les façades de théâtre, de gche à dte : « THEA[…] [THÉÂTRE] DE VARIÉTÉS », « […] [THÉÂTRE] NOUVEAU » ; noms des journaux indiqués sur des personnages ou des numéros épars : « CONSTITUTION[…] [CONSTITUTIONNEL] », « LA FRANCE [ ?] », « LA TRIBUNE » ; dans la boîte, sur des papiers : « PROCES du / MARECHAL / NEY » (maréchal Ney condamné à mort en 1815 ; jugé injuste par La Caricature); sur des pierres en bas, inscriptions : « 27 », « 28 juillet », « 29 » (dates des trois Glorieuses).
Descripción iconográfica

Il s’agit d’une parodie de la résurrection de Jésus-Christ. Le comte d’Argout, agrippé à une paire de ciseaux, sort d’une boîte en semblant voler par miracle, tel un ressuscité. Il s’agit de la Censure, ressuscitant, sous les traits de d’Argout. A dte, la personnification de deux journaux d’époque victimes de censure (le Figaro armé de sa plume et la Tribune) qui tentent de l’empêcher, et à gche Le Courrier se réveille et La Révolution fronce le sourcil. Tout comme les soldats chargés de garder le tombeau du Christ, représentés endormis, ici se trouvent des personnages à gche du tombeau, représenté comme une boîte (un « carton ministériel » in explication): ce sont les incarnations des journaux pro-gouvernement (Le Messager, le Constitutionnel, endormi dans un fauteuil et tenant serrés contre lui des bourses d’argent, et le Moniteur), endormis. A l'arrière-plan à gche, devant les théâtres des Boulevards, de vieilles femmes incarnant la presse légitimiste.

Personne / Personnage représenté
Forma de adquisición
Fecha de adquisición
20022013
Institución

Indización

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page