Grande course aux Portefeuilles

Autor(es)
Atribuida a Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Fecha
En 1835
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Grande course aux Portefeuilles

Información detallada

Autor(es)
Atribuida a Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Atribuida a Desperet ou Desperret, Auguste (en 1865), dessinateur-lithographe
Delaunois, Nicolas Louis (Reims, 06–02–1805), imprimeur
Otro título :
La Caricature politique, morale, littéraire et scénique (Titre de l'ensemble)
Fecha de producción
En 1835
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 27 cm
  • Largeur : 35.5 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 21.7 cm
  • Largeur : 29.9 cm
Descripción

Planche HT parue dans La Caricature politique, morale, littéraire et scénique, volume 9, 2 avril 1835 (Planche n°479)

Marcas, inscripciones, cuños
Inscription - Titre en bas au centre : « Grande course aux Portefeuilles » ; indications : en ht à gche : « La Caricature, (Journal.) N°230 », en ht à dte : « Pl. 479. »
Inscription - Dans la lettre : « Au bureau, galerie Véro Dodat. » [éditeur], « Lith. Delaunois. » [imprimeur]
Descripción iconográfica

Dans un hippodrome, des chevaux à tête humaine courent vers une baraque dans laquelle Louis-Philippe distribue les portefeuilles des différents ministères. L'explication de la planche décline l'identité des chevaux de course : "Le premier sur la gauche est le cheval ou plutôt le mulet-Dupin avec ses sabots ferrés, se cabrant sous le groom choisi pour diriger la course ; l'auguste canut-Fulchiron [Jean-Claude Fulchiron], qui le harcèle de ses éperons en navette et de son peigne de fabrique ; une bobine monstre forme son porte-manteau. Il est précédé du Roussin-d'Estagel [Jean-Pons-Guillaume Viennet] ; devant lui un vieux cheval ereinté butte contre l'amnistie ; le foin dans les bottes, les piastres, les tableaux et les crachats espagnols font suffisamment reconnaître le vainqueur de Toulouse [Jean-de-Dieu Soult]. Plus loin, grâce au picotin, s'emporte, comme s'il voulait rebrousser chemin vers la rue Transnonain, une autre haridelle, marquée d'une clé de prison, et répondant au nom de Buzeaud [Thomas Robert Bugeaud]. Le coursier, qui le devance, a son râtelier au ministère de la justice. Des trois chevaux qui vont atteindre le but, les deux premiers sont des coureurs anglais dont l'un a nom Broglie et l'autre Guizot. Quant au petit Poney [Adolphe Thiers] qu'ils devancent et qui n'est que le tiers des autres bêtes, on est étonné de le voir vaincu à la course, car ordinairement il ne court pas, il vole"

Forma de adquisición
Fecha de adquisición
20022013
Institución

Indización

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page