Archives Bernard Dufour (Subfondo)

"Il s'agit chez Dufour d'une intimité qui n'est pas celle que l'on voit chez Schiele, Klimt ou Schad où le caractère provocateur et furtif de la séance d'atelier semble l'emporter. Chez Dufour, elle est pleinement et longuement vécue par l'artiste. Cette co-existence entre le plus intense de la vie et le plus intense du travail est son matériau." F. Hergott

Zoom
Ver todas las imágenes (17)
Productor(es)
Dates extrêmes
1942 2011
Condiciones de acceso

Consultation sur rendez-vous

Cota
MAM-ARCH-ART-BD

Información detallada

Productor(es)
Dates extrêmes
1942 2011
Condiciones de acceso

Consultation sur rendez-vous

Cota
MAM-ARCH-ART-BD
Plan de clasificación

Fonds d'archives provenant du Mas de Pradié, dans l'Aveyron, où Bernard Dufour s'est installé en 1962. Les archives comprennent la photothèque des tableaux (1959-2000) ; 3 albums de reproductions photographiques de registres anciens : "Rhetorica", "Lapérignonne", "L'histoire de Julien l'athlète" ; 1 registre ancien ; 3 albums "Martine", 6 albums "Lore" et 1 album "Baübo" ; 9 albums clichés-verre (1998-2000) ; 2 albums de photos d'atelier ; 6 carnets manuscrits ; 1 enveloppe contenant des tirages photographiques ; 8 périodiques ; 2 livres d'artistes : "La Nuit l'Amour" et "Allées et Venues". Ces archives documentent les thèmes de réflexion et le processus créatif de l'artiste ; elles complètent plusieurs acquisitions de l'oeuvre de Bernard Dufour, à partir de l'exposition qui lui a été consacrée en 2008 au MAMVP. A cette occasion, l'artiste a fait don notamment du polyptique Holger Meins 75 et a publié chez Fata Morgana "L'Autre jour", avec une préface, "Le Talisman", de Fabrice Hergott. Les tableaux, les dessins, les estampes et les archives de Bernard Dufour au MAMVP constituent le plus important ensemble de l'oeuvre de l'artiste, conservé dans un musée.

Importance matérielle :
17 boîtes d'archives et 7 classeurs à anneaux 5 mètres linéaires
Condiciones de uso
Reproduction soumise à condition
Comentario histórico

Né à Paris en 1922, Bernard Dufour se passionne pour la peinture en lisant le journal de Delacroix. Dés 1945, il commence à peindre. Sa vie et son oeuvre inspirent Jacques Rivette pour le film La Belle Noiseuse - adaptation du "Le Chef-d'oeuvre inconnu" de Balzac- où ses toiles apparaissent à l'écran et où il est la "main du peintre" (1991). Une biographie consacrée à son oeuvre photographique a paru dans le catalogue de l'exposition "Manipulations : Bernard Dufour", Les Editions de Juillet, 2012. Ecrivain, proche d'Alain Robbe-Grillet, il a publié des livres de peintre et des livres autobiographiques : "Le temps passe quand même" (1991) ; "Au fur" (1995), Christian Bourgois éditeur.

Modalidad de adquisición:
Don manuel, Dufour, Bernard, D 04–05–2011

Prolongación

Prolongación
Documento(s) digital(es)
http://www.purl.org/inha/agorha/005/32651 Lien pour consultation en ligne de l'inventaire INHA de ce fonds d'archives - Rédacteurs : Jean-Philippe Renaud - Laure Chauvelot

Indización

Producteur

  • Dufour, Bernard

Lieu concerné

  • Europe (1)
    • Europe de l'Ouest
      • France (6)
        • Occitanie
          • Midi-Pyrénées (région historique)

Personne/Institution/Personnage concerné

Retour vers le haut de page