Récompense honnête, décernée, en 1800, à Louis Philippe d’Orléans, chirurgien et émigré mais toujours Francais, par les sauvages peu délicats de l’Amérique du Nord

Autor(es)
Daumier, Honoré (Marseille, 26–02–1808 - Valmondois, 10–02–1879), dessinateur
Fecha
En 1835
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Récompense honnête, décernée, en 1800, à Louis Philippe d’Orléans, chirurgien et émigré mais toujours Francais, par les sauvages peu délicats de l’Amérique du Nord

Información detallada

Autor(es)
Daumier, Honoré (Marseille, 26–02–1808 - Valmondois, 10–02–1879), dessinateur
Delaunois, Nicolas Louis (Reims, 06–02–1805), imprimeur
Otro título :
La Caricature politique, morale, littéraire et scénique, volume 9, 19 février 1835, Planche 466 (Titre attribué)
Fecha de producción
En 1835
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Materiales y técnicas
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 27 cm
  • Largeur : 33.7 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 20.2 cm
  • Largeur : 26.5 cm
Marcas, inscripciones, cuños
Inscription - Titre en bas au centre : « Récompense honnête, décernée, en 1800, à Louis Philippe d’Orléans, chirurgien et émigré mais toujours Francais [Français], // par les sauvages peu délicats de l’Amérique du Nord. » ; légende plus bas à dte : « (Je vous salue, négresse pleine de grâce ; le Saigneur est avec vous.) // Ave Maria, Namaquois. » ; indications : en ht à gche : « La Caricature, Journal, N°224. », en ht à dte : « Pl. 466. »
Inscription - Dans la lettre : « Au bureau, chez Aubert, galerie Véro dodat. » [éditeur], « Lith. Delaunois. » [imprimeur] ; dans l’image, en bas à gche, signature : « H.-D. » [Honoré Daumier, dessinateur]
Descripción iconográfica

La planche fait référence à un épisode du séjour de Louis-Philippe en Amérique (entre 1796 et 1798). L'explication cite "l'Almanach du peuple et de l'armée" : "Une assez bizarre aventure mit le duc d'Orléans en grande faveur parmi les Chérakis, l'une des tribus sauvages d'Amérique [...] Fatigué d'une route à pied très longue [...] le prince résolut de se faire lui-même une saignée. [...] Il y avait un vieillard malade dans cette tribu. Les sauvages voulurent que l'étranger fit à ce vieillard ce qu'il venait de se faire à lui. L'opération réussit à merveille [...]. Ne sachant comment témoigner à leur hôte l'admiration qu'il leur inspirait, ils lui décernèrent un honneur, grand et très-rare parmi eux : il le firent coucher sur la natte d'une cabane, entre deux vieilles femmes très-respectées, la grand-mère et la grand'tante de leur chef". Daumier représente Louis-Philippe jeune couché sur une natte entre deux vieilles indiennes ridées et tatouées, situation pour le moins équivoque. L'une d'elle fume une pipe. Un chapeau à cocarde, un pardessus et un parapluie sont posés au sol à côté d'une trousse pour la saignée. Un carquois accroché au mur renforce la couleur locale exotique de la scène.

Personne / Personnage représenté
Forma de adquisición
Fecha de adquisición
20022013
Institución

Indización

Retour vers le haut de page