Réglement et fenêtre de la cellule 17 de la prison Mazas

Zoom
2 visuals Ver
CC0Descargar
Réglement et fenêtre de la cellule 17 de la prison Mazas
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet
X
Zoom
otros imágenes (2)
Réglement et fenêtre de la cellule 17 de la prison Mazas
Gautier, Armand-Désiré
Datación
En 1871
Museo
Museo Carnavalet - Historia de París
Autor(es)
Gautier, Armand-Désiré (Lille, 19–06–1825 - Lille, 29–01–1894), dessinateur
Fecha
En 1871
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Número de inventario
D.10007
Réglement et fenêtre de la cellule 17 de la prison Mazas

Información detallada

Autor(es)
Gautier, Armand-Désiré (Lille, 19–06–1825 - Lille, 29–01–1894), dessinateur
Otro título :
Mazas cellule 17 (Titre inscrit (lettre))
Fecha de producción
En 1871
Tipo(s) de objeto(s)
Denominación(ciones)
Dimensiones - Œuvre
  • Hauteur : 14.4 cm
  • Largeur : 19.5 cm
Dimensiones - Montage ancien
  • Hauteur : 33.2 cm
  • Largeur : 26.1 cm
Dimensiones - Passe-partout du musée
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 40 cm
Marcas, inscripciones, cuños
Inscription - Au recto, sur le dessin en haut à droite, manuscrit à l'encre noire : "Règles / a observer / par le detenu placé dans cette cellule / il est expressément défendu de chanter, de parler a haute voix ou / de chercher à établir des communications avec les autres détenus, / en promenoir ou dans la maison. / le détenu doit tenir sa cellule constament propre et ne faire / aucune inscriptions ni dessin sur les murs sous peine de punition / Il lui est expressément recommandé de ne faire aucune dégradation / dans sa cellule ni aux livres et objets mobiliers et de literie qui lui / sont confiés. en cas d'infraction le détenu, outre la punition qu'il / encourre, sera rendu responsable des dégats. / Il doit tenir dans la plus grande propreté le siège et la cuvette / du conduit d'aisance et n'y jeter que l'eau absolument / necessaire au maintien de la propreté. / Pour assurer l'aération de la cellule et enlever toute mauvaise / odeur, il faut, lorsque / la fenêtre / est fermée, boucher l'orifice du siège d'aisance / à l'aide du tampon de bois à ce destiné, et il faut, au contraire, ôter / ce tampon lorsque la fenêtre est ouverte. Le couvercle à charnière / doit dans tous les cas être abaissé. / Tous les matins à l'heure qui sera indiquée par le surveillant / de sa section le detenu roulera son hamac et son matelas, et les / placera bien empaqueté sur la tablette / Les couvertures et les draps seront pliés avec régularité et placés / sur la tablette qui se trouve au dessus de la porte / \ Inscription à l'encre
Inscription - (Suite de l'inscription précédente) : "L'heure de dresser le lit le soir, sera également indiquée par le surveillant, / les lits ne devant jamais être tendus pendant le jour. / Lorsque le prévenu a besoin de parler au surveillant il doit tirer / la poignée de bois placée à côté de sa porte, pour le prévenir. Il / ne doit point appeler de la voix et surtout ne pas déranger sans / un motif urgent les préposés à la surveillance. / Lorsque le detenu ira au parloir , au promenoir ou au greffe, / il devra s'y rendre avec célérité et en observant le plus grand silence / Il recevra à sa sortie de cellule une petite plaque qu'il devra rendre / au surveillant à sa rentrée. / après avoir mangé et, au plus tard, une demi heure après la distribution / des vivres, le détenu placera sa gamelle sur la planchette située devant les / vasistas de sa porte. / Si le détenu désire être visité par le Médecin ou avoir d'urgence un / entretien avec le Directeur, l'aumonier ou autres employés, il en / préviendra le surveillant. Le détenu peut également réclamer la visite / de l'inspecteur général ou lui faire passer ses réclamations. / Le detenu qui veut interjeter appel au jugement qui le condamne / doit, dans les dix jours qui suivent, écrire à Mr le Directeur [barré] / Procureur Impérial, mais il ne signera pas sa lettre. Il sera appelé / a cet effet au greffe où sa signature doit être légalisée. Dans / le cas ou le detenu ne saurait pas écrire il ferait connaitre / verbalement au surveillant son \ Inscription à l'encre
Inscription - (suite de l'inscription précédente) : "intention de former appel. / Lorsque le détenu sera au parloir avec son visiteur, il ne / devra elever la voix qu'autant qu'il sera nécessaire pour se / faire entendre ; dans le cas contraire, le surveillant chargé / de la police le ferait immédiatement rentrer dans sa cellule / Toute infraction sera punie". \ Inscription à l'encre
Numéro d'inventaire - Au recto, sur le montage en bas à droite sous le dessin, manuscrit au crayon : "D.10.007". \ Inscription au crayon
Inscription concernant le titre - Au recto, sur le dessin en bas à gauche, manuscrit à l'encre noire : "Mazas cellule 17". \ Inscription à l'encre
Tampon - Au recto, sur le dessin en bas à gauche, tampon à l'encre bleue : "VILLE / DE / PARIS" (cf. Lugt suppl. 2012c). \ Inscription à l'encre
Inscription - Au recto, sur le dessin en bas à gauche, numéro d'entrée manuscrit à l'encre noire : "E.6574 (15) A.04". \ Inscription à l'encre
Inscription - Au recto, sur le dessin en bas à gauche, manuscrit au crayon : "15". \ Inscription au crayon
Légende - Au recto sur le dessin en haut à droite, manuscrit à l'encre noire : "1871 12 Juillet jour de mon entrée à Mazas - / ce qui se trouve ecrit sur le imprimé sur / le mur de ma cellule -" ("ecrit sur le" a été barré). \ Inscription à l'encre
Descripción iconográfica

Mazas cellule 17, réglement et fenêtre. Vue d'une partie du mur et de la fenêtre de la cellule. A droite le réglement.

Forma de adquisición
Fecha de adquisición
29121904
Número de inventario
D.10007

Indización

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page