…………. !!

Zoom
CC0Télécharger
…………. !!
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
…………. !!
Desperet ou Desperret, Auguste
Datation
En 1831
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Desperet ou Desperret, Auguste (en 1865), dessinateur-lithographe
Dates
En 1831
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques

Informations détaillées

Auteur(s)
Desperet ou Desperret, Auguste (en 1865), dessinateur-lithographe
Delaporte, Victor Hippolyte (29–01–1804), imprimeur-lithographe
Autre titre :
La Caricature morale, religieuse, littéraire et scénique (Titre de l'ensemble)
Date de production
En 1831
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 27 cm
  • Largeur : 35.6 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 20.7 cm
  • Largeur : 27.5 cm
Description

Planche HT parue dans La Caricature morale, religieuse, littéraire et scénique, volume 2, 2 juin 1831, (Planche n°62)

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Titre en bas au centre : « …………. !! » ; indications : en ht au centre : « La Caricature (Journal) », en ht à dte : « N°62. »
Inscription - Dans la lettre : « Lith. de Delaporte Sr de Langlumé » [imprimeur], « On s’abonne chez Aubert, galerie Véro Dodat. » [éditeur] ; dans l’image, en bas à dte, signature : « A. Dep.t» [Auguste Desperet, dessinateur]
Inscription - Sur le parchemin tenu par le roi : « Ordon […] ce [Ordonnance] »
Description iconographique

L’explication de la planche parue dans le même numéro du journal, p. 242 en précise la teneur : « le pouvoir effrayé par son ombre et aveuglé sur un véritable danger par une terreur chimérique ». Elle est, de surcroît, une véritable incitation à la saisie de la pl., consciente d’offenser le roi. Louis-Philippe, de face, se trouve au premier plan. Il tient dans sa main dte un parchemin roulé sur lequel sont sans doute écrites des ordonnances. Il se trouve au bord d’un précipice. Sur un mur derrière lui se projette son ombre, dont le roi a peur, sous la forme d’une femme portant le bonnet phrygien (incarnation de la république et de la liberté) et tenant, à la place du parchemin, ce qui semble être un poignard. La pl. dénonce les mesures prises par le gouvernement, contraires aux intérêts républicains, d’après le journal. La pl. incite à la vengeance et raisonne comme une menace, en rappelant habilement, par le rouleau tenu par Louis-Philippe, la sanction populaire qui tomba sur Charles X lorsqu’il voulut faire passer des ordonnances abusives. Le même sort risque d’être réservé au roi des Français s’il persiste dans ses principes répressifs et antirépublicains.

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
20022013
Institution

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page