[L'Allemand [...] déchargea sur le talisman le plus terrible coup qui jamais eût mugi dans ses ateliers]

Auteur(s)
Bernadac, Jean (en 1925), illustrateur
Dates
En 1982
Dénomination(s)
[L'Allemand [...] déchargea sur le talisman le plus terrible coup qui jamais eût mugi dans ses ateliers]

Informations détaillées

Auteur(s)
Bernadac, Jean (en 1925), illustrateur
Autre titre :
La Peau de chagrin, Paris : Imprimerie nationale, 1982 (Titre de l'ensemble)
Date de production
En 1982
Dénomination(s)
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 21 cm
  • Largeur : 14.5 cm
Description

Illustration pleine page pour Honoré de Balzac, ''La Peau de chagrin'', Paris : Imprimerie nationale, 1982, p. 269

Marques, inscriptions, poinçons
Lettre - Sur l'image, en bas à droite ''J.Bernadac''
Légende - Au dos de l'illustration, en bas au centre ''L'Allemand [...] déchargea sur le talisman / le plus terrible coup qui jamais eût mugi dans ses ateliers.''
Description iconographique

Spieghalter, mécanicien, dans ses ateliers. L'Allemand, dont le seul port du tablier dévoile le corps musculeux, brandit un marteau au-dessus de sa tête dans l'intention de l'abattre de toutes ses forces sur la peau de chagrin, posée sur une enclume en face de lui. Autour de lui, des chaïnes, des outils, une forge en activité.« L'Allemand saisit un marteau de forgeron, jeta la Peau sur une enclume, et, de toute la force que donne la colère, déchargea sur le talisman le plus terrible coup qui jamais eût mugi dans ses ateliers. »

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Institution

Indexation

Retour vers le haut de page