L'Oubli des Convenances - Deviation from a straight path

Zoom
CC0Télécharger
L'Oubli des Convenances - Deviation from a straight path
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
Haut-de-forme - Alcool
L'Oubli des Convenances - Deviation from a straight path
Monnier, Henry Bonaventure
Datation
En 1827
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Dates
En 1827
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
BAL2013.36
L'Oubli des Convenances - Deviation from a straight path

Informations détaillées

Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Senefelder et Cie, dessinateur-lithographe
Date de production
En 1827
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 20.7 cm
  • Largeur : 26 cm
Description

Estampe coloriée

Marques, inscriptions, poinçons
Titre de l'oeuvre - Sous l'image : L'Oubli des Convenances. Deviation from a straght path
Inscription concernant l'auteur - Sous l'image à droite : Lith de Senefelder.
Inscription concernant l'auteur - Sous l'image à gauche : Henry Monnier
Filigrane - "62"
Description iconographique

Trois hommes visiblement pris de boisson gesticulent en pleine rue, leurs mises défaîtes. Ils se tiennent par le bras pour danser autant qu'ils se soutiennent pour ne pas s'écrouler. L'un d'eux se penche pour attraper son haut-de-forme qui est tombé, ses camarades l'en empêchent. Acteur, dramaturge et dessinateur, Henry Monnier a contribué à illustrer La Comédie humaine. Ses gravures des Mœurs administratives, et surtout sa pièce de théâtre Scènes de la vie bureaucratique, ont manifestement inspiré Balzac pour son roman La Femme supérieure, rebaptisé Les Employés. Les mêmes références aux mœurs de leur temps ont souvent inspiré parallèlement les deux artistes sur de nombreux sujets comme on peut le constater dans l’extrait suivant : " -- Non, monsieur.-- Si, monsieur.-- Oh ! oh ! Oui et non, n'est-ce pas l'histoire de toutes les dissertations religieuses, politiques et littéraires ? L'homme est un bouffon qui danse sur des précipices !-- A vous entendre, je suis un sot.-- Au contraire, c'est parce que vous ne m'entendez pas.-- L'instruction, belle niaiserie ! Monsieur Heineffettermach porte le nombre des volumes imprimés à plus d'un milliard, et la vie d'un homme ne permet pas d'en lire cent cinquante mille. Alors expliquez-moi ce que signifie le mot instruction ? pour les uns, elle consiste à savoir les noms du cheval d'Alexandre, du dogue Bérécillo, du seigneur des Accords, et d'ignorer celui de l'homme auquel nous devons le flottage des bois ou la porcelaine. Pour les autres, être instruit, c'est savoir brûler un testament et vivre en honnêtes gens, aimés, considérés, au lieu de voler une montre en récidive, avec les cinq circonstances aggravantes, et d'aller mourir en place de Grève, haïs et déshonorés.-- Lamartine restera-t-il ?-- Ah ! Scribe, monsieur, a bien de l'esprit.-- Et Victor Hugo ?-- C'est un grand homme, n'en parlons plus.-- Vous êtes ivres ! " [Extrait de La Peau de chagrin, par Honoré de Balzac]

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Institution
Numéro d’inventaire
BAL2013.36

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Retour vers le haut de page