Le froid

Zoom
CC0Télécharger
Le froid
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
Hiver - Pauvreté - Misère - Parc
Le froid
Monnier, Henry Bonaventure
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
BAL91.100

Informations détaillées

Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Delpech, François Seraphin (Orléans, 1778 - 1825), dessinateur-lithographe
Autre titre :
Les Petites Misères humaines (Titre de la série)
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 22.4 cm
  • Largeur : 28.9 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 15.7 cm
  • Largeur : 15.7 cm
Description

Estampe coloriée

Marques, inscriptions, poinçons
Titre de l'oeuvre - Au-dessus de l'image : Les Petites Misères humaines
Légende - Sous l'image : Le Froid
Inscription concernant l'auteur - Sous l'image à droite : I. Lith de DelpechSous l'image à gauche : Henry Monnier
Description iconographique

Deux hommes se tiennent debout face à face dans un parc où se pressent des promeneurs emmitouflés dans leurs manteaux et capelines. Les deux hommes dissimulent leurs mains dans les manches trop longues de leurs manteaux pelés. Leurs chapeaux sont enfoncés jusqu'aux oreilles, mais leurs nez découverts sont rouges et coulant de morve. L'un des deux est chaussé de pauvres pantoufles sans chaussette. Acteur, dramaturge et dessinateur, Henry Monnier a contribué à illustrer La Comédie humaine. Ses gravures des Mœurs administratives, et surtout sa pièce de théâtre Scènes de la vie bureaucratique, ont manifestement inspiré Balzac pour son roman La Femme supérieure, rebaptisé Les Employés. Les mêmes références aux mœurs de leur temps ont souvent inspiré parallèlement les deux artistes sur de nombreux sujets comme on peut le constater dans l’extrait suivant :" Etait-ce un avare, était-ce un peintre mort d'indigence, était-ce un cynique à qui le monde était indifférent, ou quelque religieux détaché du monde qui avait habité cet appartement ? on pouvait se faire cette triple question en y sentant l'odeur de la misère, en voyant des taches grasses sur les papiers couverts d'une teinte de fumée, les plafonds noircis, les fenêtres à petites vitres poudreuses, les briques du plancher brunies, les boiseries enduites d'une espèce de glacis gluant. Un froid humide tombait par les cheminées en pierre sculptée peinte, et dont les glaces avaient des trumeaux du dix-septième siècle. L'appartement était en équerre comme la maison qui encadrait la cour intérieure, que Godefroid ne put voir à la nuit. -- Qui donc a demeuré là ? demanda Godefroid au prêtre." [Extrait de L'Envers de l'histoire contemporaine, par Honoré de Balzac]

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Numéro d’inventaire
BAL91.100
Institution

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page