Les Charmes de la Contredanse- - The Charms of Country Dancing

Zoom
CC0Télécharger
Les Charmes de la Contredanse- - The Charms of Country Dancing
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
Danseur - Grisette - Militaire (profession) - Musicien
Les Charmes de la Contredanse- - The Charms of Country Dancing
Monnier, Henry Bonaventure
Datation
En 1827
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Dates
En 1827
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
BAL2013.25
Les Charmes de la Contredanse- - The Charms of Country Dancing

Informations détaillées

Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Senefelder et Cie, dessinateur-lithographe
Date de production
En 1827
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 20.5 cm
  • Largeur : 28.1 cm
Description

Estampe coloriée

Marques, inscriptions, poinçons
Titre de l'oeuvre - Sous l'image : Les Charmes de la Contredance. the Charms of Country Dancing
Inscription concernant l'auteur - Sous l'image à droite : Lith de Senefelder.
Inscription concernant l'auteur - Sous l'image à gauche : Henry Monnier
Description iconographique

Un jeune homme donne le bras à deux jeunes femmes tandis qu'un militaire, debout bien droit devant eux les observe. En arrière-plan, des musiciens sur une estrade et une foule animée. Acteur, dramaturge et dessinateur, Henry Monnier a contribué à illustrer La Comédie humaine. Ses gravures des Mœurs administratives, et surtout sa pièce de théâtre Scènes de la vie bureaucratique, ont manifestement inspiré Balzac pour son roman La Femme supérieure, rebaptisé Les Employés. Les mêmes références aux mœurs de leur temps ont souvent inspiré parallèlement les deux artistes sur de nombreux sujets comme on peut le constater dans l’extrait suivant : " -- Veuillez m'apprendre, monsieur, dit-il au faiseur de contredanses, comment le Napoléon des petits airs s'abaisse à détrôner Palestrina, Pergolèse, Mozart, pauvres gens qui vont plier bagage aux approches de cette foudroyante messe de mort ?-- Monsieur, dit le compositeur, un musicien est toujours embarrassé de répondre quand sa réponse exige le concours de cent exécutants habiles. Mozart, Haydn et Beethoven, sans orchestre, sont peu de chose.-- Peu de chose ? reprit le comte, mais tout le monde sait que l'auteur immortel de Don Juan et du Requiem s'appelle Mozart, et j'ai le malheur d'ignorer celui du fécond inventeur des contredanses qui ont tant de vogue dans les salons. " [Extrait de Gambara, par Honoré de Balzac]

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Institution
Numéro d’inventaire
BAL2013.25

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Retour vers le haut de page