Réception

Zoom
CC0Télécharger
Réception
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
Réception
Grandville
Datation
En 1832
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Dates
En 1832
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques

Informations détaillées

Auteur(s)
Grandville (Nancy, 15–09–1803 - Vanves, 17–03–1847), dessinateur
Forest, Eugène, dessinateur-lithographe
Imprimerie Becquet (28–02–1796), imprimeur
Autre titre :
La Caricature politique, morale, littéraire et scénique (Titre de l'ensemble)
Date de production
En 1832
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 27.3 cm
  • Largeur : 35.8 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 14.7 cm
  • Largeur : 17.8 cm
Description

Planche HT parue dans La Caricature politique, morale, littéraire et scénique, volume 5, 15 novembre 1832 (Planche n°219)

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Titre en bas au centre : « RÉCEPTION. » ; légende plus bas au centre : « Duchesse de Mouille-Bouche, Marquis de Cuisse-Madame, Comte de St Germain, Baron // de Beurré, Chevalier de Bergamotte, Abbé de Bon-Chrétien ; c’est toujours avec un nouveau // plaisir que je reçois l’expression de vos sentimens [sentiments] ainsi que ceux de mes vassaux, vassales, // serfs, vilains, sujets, manans [manants], et autres…. » ; indications : en ht à gche : « La Caricature (Journal) N°106. », en ht à dte : « Pl. 219. »
Inscription - Dans la lettre : « Lith. de Becquet, rue Childebert N°9 » [imprimeur], « On s’abonne chez Aubert, Galerie véro dodat. » [éditeur], « par les deux poirivores. // JJ. Grand E. For » [Jean-Jacques Grandville, dessinateur, et Eugène Forest, lithographe]
Description iconographique

« Cette réception, c’est un rêve, un cauchemar poiréiforme qui nous tourmente quelquefois » (in explication). Dans une salle palatiale (la salle du trône), le roi Louis-Philippe, représenté en poire (« poire suprême », in explication) décorée de la légion d’honneur, est assis sur son trône à dte. La tige agrémentée d’une feuille font office de toupet. Il reçoit une poire courtisane qui s’incline devant lui. Autour de la scène se trouvent d’autres personnages, tous représentés sous forme de poires. Le mur du fond, de style d’inspiration gothique, comporte des bas reliefs présentant un décor de poire. Les vitraux sont également décorés du motif de la poire. Le trône ainsi que le tapis sont aussi décorés de ce motif. Le motif de la poire, désignant habituellement uniquement Louis-Philippe chez les caricaturistes, est étendu ici pour caractériser tous les membres du gouvernement. La légende de la pl. cite les mots prononcés par le roi et dénonce la teinte monarchique très prononcée de la monarchie de Juillet, partageant de nombreux points avec le régime monarchique d’ancien régime. La poire suprême (Louis-Philippe) reçoit toutes les variétés de l’espèce : la « poire à gober », le « martin-sec », la « poire de Naples » (in explication) (la reine Marie-Amélie, avec son chapeau à plumes). A côté est représentée la princesse Adélaïde. Se trouvent également Persil, ainsi que le duc d’Orléans, portant un haut chapeau militaire au-dessus de la tige.

Mode d'acquisition
Date d’acquisition
20022013
Institution

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page