Regardons, Messieurs, autour de nous, tout aspire au rétablissement de l’ordre, partout les esprits se calment, l’activité sociale recommence...

Zoom
CC0Télécharger
Regardons, Messieurs, autour de nous, tout aspire au rétablissement de l’ordre, partout les esprits se calment, l’activité sociale recommence...
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
Regardons, Messieurs, autour de nous, tout aspire au rétablissement de l’ordre, partout les esprits se calment, l’activité sociale recommence...
Bassaget, Pierre Numa (dit Numa)
Datation
En 1831
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Attribué à Bassaget, Pierre Numa (dit Numa) (vers 1802 - en 1872), dessinateur-lithographe
Dates
En 1831
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Regardons, Messieurs, autour de nous, tout aspire au rétablissement de l’ordre, partout les esprits se calment, l’activité sociale recommence...

Informations détaillées

Auteur(s)
Attribué à Bassaget, Pierre Numa (dit Numa) (vers 1802 - en 1872), dessinateur-lithographe
Delaporte, Victor Hippolyte (29–01–1804), imprimeur-lithographe
Autre titre :
La Caricature morale, religieuse, littéraire et scénique (Titre de l'ensemble)
Date de production
En 1831
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 35.6 cm
  • Largeur : 27 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 26 cm
  • Largeur : 25 cm
Description

Planche HT parue dans La Caricature morale, religieuse, littéraire et scénique, volume 3, 8 décembre 1831, (Planche n°117)

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Titre au centre de la pl. : « Regardons, Messieurs, autour de nous, tout aspire au rétablissement de l’ordre, / partout les esprits se calment, l’activité sociale recommence ; nous entrons dans / cet avenir de liberté égale, paisible et féconde que nous a promis la révolution ! / (Discours du Président du conseil à la chambre des pairs.) » ; légendes au-dessus de certaines vignettes, de gche à dte : « Lyon. », « Paris. », « Assommeurs. », « Vendée. » ; indications, en ht à gche : « La Caricature (Journal) / N°58 »
Inscription - Dans la lettre : « Lith de Delaporte, rue de l’Abbaye N°4 » [imprimeur], « On s’abonne chez Aubert, galerie véro dodat. » [éditeur]
Description iconographique

Périer siège à sa tribune et tient un discours rassurant sur le calme revenu en France. Référence à la communication faite par Périer à la chambre des députés le 25 novembre 1831, pour exposer le déroulement des faits et annoncer les mesures prises. Autour prennent place des vignettes montrant par quels moyens répressifs, jugés féroces par La Caricature, le gouvernement parvient à imposer cet ordre. Elles pointent également le doigt sur le décalage entre un discours confiant et une réalité plus agitée, puisque les troubles perdurent : en Vendée, la duchesse de Berry et les légitimistes organisent une prise d'armes. A Bordeaux, Nîmes, Avignon, Montpellier, les ouvriers, affamés, se révoltent. A Paris, les émeutes sont fréquentes, et de faux ouvriers embrigadés par la police assomment les citoyens. A Lyon, l’insurrection de la Croix-Rousse est violemment réprimandée (révolte des canuts qui s’est déroulée du 21 au 24 novembre 1831).

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
20022013
Institution

Indexation

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page