Une fille à marier

Zoom
CC0Télécharger
Une fille à marier
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
Jeune fille - Piano - Haut-de-forme
Une fille à marier
Monnier, Henry Bonaventure
Datation
En 1826
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Dates
En 1826
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
BAL98.66

Informations détaillées

Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Motte, Charles (en 1785 - en 1836), dessinateur-lithographe
Autre titre :
Les Marionnettes (Titre de la série)
Date de production
En 1826
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 24.1 cm
  • Largeur : 32 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 18 cm
  • Largeur : 20.2 cm
Dimensions - Montage:
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 40 cm
Description

Lithographie imprimée sur papier et réhaussée de gouache.

Marques, inscriptions, poinçons
Titre de l'oeuvre - Au dessus de l'image : "Les Marionnettes"
Titre de l'oeuvre - Sous l'image : "Une fille à marier."
Inscription concernant l'auteur - Sous l'image : "Henry Monnier/Litho de C.Motte."
Inscription concernant l'épreuve - En bas à droite sous l'image : "London Published by Giraldon-Bovinet, 54 frith Street soho & to Paris, 26 Passage Vivienne.
Description iconographique

Dans un salon huppé orné de gravures encadrées, se masse une foule d'hommes en habit. Ils se tiennent tous, le chapeau haut de forme à la main, autour d'un piano où joue une charmante jeune femme vêtue d'une robe dénudant ses épaules. Acteur, dramaturge et dessinateur, Henry Monnier a contribué à illustrer La Comédie humaine. Ses gravures des Mœurs administratives, et surtout sa pièce de théâtre Scènes de la vie bureaucratique, ont manifestement inspiré Balzac pour son roman La Femme supérieure, rebaptisé Les Employés. Les mêmes références aux mœurs de leur temps ont souvent inspiré parallèlement les deux artistes sur de nombreux sujets comme on peut le constater dans l’extrait suivant : "Si cette femme se sentait piquée par une fantaisie assez incitante pour la compromettre, elle savait alors sortir de son boudoir : elle quittait l'air chargé de désirs qu'elle y respirait, venait dans son salon, s'y mettait au piano, chantait les airs les plus délicieux de la musique moderne, et trompait ainsi l'amour des sens, qui parfois ne lui faisait pas grâce, mais qu'elle avait la force de vaincre. En ces moments elle était sublime aux yeux d'Armand : elle ne feignait pas, elle était vraie, et le pauvre amant se croyait aimé." [Extrait de La Duchesse de Langeais, par Honoré de Balzac]

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Institution
Numéro d’inventaire
BAL98.66

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Retour vers le haut de page