Une mépriseNon, Mademoiselle, ce n'est point ici Mr Adolphe

Zoom
CC0Télécharger
Une mépriseNon, Mademoiselle, ce n'est point ici Mr Adolphe
CC0 Paris Musées / Maison de Balzac
X
Zoom
Autre visuel (1)
Grisette - Lit - Intérieur domestique
Une mépriseNon, Mademoiselle, ce n'est point ici Mr Adolphe
Monnier, Henry Bonaventure
Datation
1827
Musée
Maison de Balzac
Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Dates
1827
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
BAL 98-137
Une mépriseNon, Mademoiselle, ce n'est point ici Mr Adolphe

Informations détaillées

Auteur(s)
Monnier, Henry Bonaventure (Paris, 07–06–1799 - Paris, 03–01–1877 — 3–6–1877), dessinateur
Delpech, François Seraphin (Orléans, 1778 - 1825), imprimeur-lithographe
Autre titre :
Esquisses parisiennes (Titre de la série)
Date de production
1827
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 25.6 cm
  • Largeur : 35.3 cm
Dimensions - Image:
  • Hauteur : 18.3 cm
  • Largeur : 19.8 cm
Dimensions - Montage:
  • Hauteur : 40 cm
  • Largeur : 30 cm
Description

Planche 7 de la série Esquisses parisiennes par Henry Monnier, 1827, à Paris, de l'imp. lithog. de Delpech, Quai Voltaire n°3

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Au-dessus du trait au milieu : "Esquisses parisiennes" et à droite : "7"Sous le trait à gauche : "Henry Monnier" et à droite : "I. lith. de Delpech"
Légende - Sous l'image : Une méprise / Non, Mademoiselle, ce n'est point ici Mr Adolphe
Description iconographique

Dans un intérieur décoré d'un cadre doré, d'une étagère de livres et meublé d'un lit bateau se déroule une scène cocasse. Au centre de l'image, une jeune femme drapée dans une cape et coiffée d'un extravagant chapeau à rubans fuit les avances d'un homme en chemise de nuit, robe de chambre et pantoufles qui la suit de près. Elle a une expression dédaigneuse tandis que lui affiche un sourire cynique. Un autre homme (peut-être un prêtre ?) vient d'entrouvrir sa porte et fixe la jeune femme avec un air de surprise. Acteur, dramaturge et dessinateur, Henry Monnier a contribué à illustrer La Comédie humaine. Ses gravures des Mœurs administratives, et surtout sa pièce de théâtre Scènes de la vie bureaucratique, ont manifestement inspiré Balzac pour son roman La Femme supérieure, rebaptisé Les Employés. Les mêmes références aux mœurs de leur temps ont souvent inspiré parallèlement les deux artistes sur de nombreux sujets comme on peut le constater dans l’extrait suivant : " -- Pourquoi mentir ? reprit-elle d'un air dédaigneusement enjoué mais d'un son de voix assez doux. Maintenant que je vous ai grondé, je rirai volontiers d'un stratagème qui n'est pas sans malice. Je connais de pauvres femmes qui s'y prendraient. -- Dieu ! comme il aime ! diraient-elles. La marquise se mit à rire forcément, et ajouta d'un air d'indulgence : -- Si nous voulons rester amis, qu'il ne soit plus question de méprises dont je ne puis être la dupe. -- Sur mon honneur, madame, vous l'êtes beaucoup plus que vous ne pensez, répliqua vivement Eugène." [Extrait de Etude de femme, par Honoré de Balzac]

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Numéro d’inventaire
BAL 98-137
Institution

Indexation

Matériaux et techniques

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page