Assiette attributs des petits repas "La musique"

Zoom
2 visuels Voir
Assiette attributs des petits repas "La musique"
Autres visuels (2)
Couronne de fleurs - Instrument de musique - Ruban - Coupe
Assiette attributs des petits repas "La musique"
Manufacture de Sèvres
Datation
Vers 1825
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Dates
Vers 1825
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
2012.0.47.25

Informations détaillées

Auteur(s)
Attribué à Leloy, Jean-Charles-François, auteur du modèle
Autres titres :
Service à dessert en porcelaine de Sèvres offert à Victor Hugo par Charles X en 1825. (Titre de l'ensemble), Décor du "couloir aux faïences" de Hauteville House, maison d'exil de Victor Hugo à Guernesey. (Titre de l'ensemble)
Date de production
Vers 1825
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 2.4 cm
  • Diamètre : 22 cm
Description

Assiette de porcelaine blanche à motifs d'or.

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Sur l'avers, au centre, peint en doré : "La musique"
Inscription - Au revers, gravé : "A.d / 20-6"
Inscription - Au revers, au crayon dur : "2-4"
Description iconographique

Assiette de porcelaine blanche à motifs d'or. Liseret d'or sur le rebord de l'oeuvre. Au centre peints en or, une harpe à laquelle sont accrochés une couronne de fleur et un ruban. De part et d'autre de l'instrument de musique trois cors et une coupe. Le décor de l'oeuvre fait partie des "attributs des petits repas" représentés sur le service entier. L'ornemaniste Jean Charles François Leloy fut l'auteur d'une série de porcelaine aux sujets en lien avec la gastronomie.

Commentaire historique

En 1825, Victor Hugo, jeune poète monarchiste de 23 ans, écrit une ode dédiée au sacre de Charles X ayant eu lieu le 25 mai de la même année (Odes et ballades). En remerciement, le nouveau roi offre à Victor Hugo un service de vaisselle de Sèvres livré le 12 septembre 1825. En juin 1852, Victor Hugo décide de vendre une partie de son mobilier parisien alors qu’il s’est réfugié en Belgique. Suite à la vente aux enchères, son épouse Adèle lui envoie un compte rendu et lui informe que des objets sont restés en possession du poète et notamment un "service à dessert, porcelaine de Sèvres" que le commissaire priseur "a conseillé de ne pas mettre en vente" (Sources : MVHPMSaf78). Une partie importante de ce service sera par la suite transportée de la France vers Guernesey alors que Victor Hugo et sa famille y résident (1855-1870). Dans une lettre datée du 18 février 1856 et adressée à Madame Palmyre Meurice, Madame Adèle Hugo mentionne l'existence du service de "vaisselle de sèvres" lequel "n'est pas en pâte tendre". Elle envisage cependant de ne pas le ramener à Guernesey (Sources : MVHPMSapm2788). Un mois plus tard, le 9 mars 1856, Adèle Hugo hésite toujours à faire venir "le service de Sèvres" et se demande qu'elle pourrait être "sa valeur" (Sources : MVHPMSapm2790). Il semblerait que le service soit encore mentionné le 25 mai de la même année alors qu'Adèle Hugo confesse à Palmyre Meurice que son "mari est décidé à faire venir [les] porcelaines" (Sources : MVHPMSapm2794). Une lettre datée du 10 août 1856 confirme par la suite que ces dernières "sont parties le 14 juillet" pour Guernesey (Sources : MVHPMSapm2798).

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1927
Numéro d’inventaire
2012.0.47.25

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 19e siècle (101 704)
      • 1ère moitié du 19e siècle
        • 1er quart du 19e siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page