Fontaine de table japonaise en porcelaine d'Arita, dite " Imari "

Zoom
9 visuels Voir
CC0Télécharger
Fontaine de table japonaise en porcelaine d'Arita, dite " Imari "
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autres visuels (9)
Fontaine de table japonaise en porcelaine d'Arita, dite " Imari "
Arita (centre de production céramique)
Datation
Entre 1750 et 1850
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Dates
Entre 1750 et 1850
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
1074.1
Fontaine de table japonaise en porcelaine d'Arita, dite " Imari "

Informations détaillées

Autre titre :
Décor non localisé de Hauteville II, maison de Juliette Drouet à Guernesey (Titre de l'ensemble)
Date de production
Entre 1750 et 1850
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 36 cm
  • Largeur : 13.5 cm
  • Profondeur : 17 cm
Description

Fontaine de table tripode, à couvercle, munie d'un robinet en métal

Commentaire historique

Cette céramique n’est pas visible sur les photographies anciennes de Hauteville II. Elle d’un modèle proche de l’inventaire n° 1074.2 (visible sur une photographie de la chambre à coucher) avec laquelle elle a été appariée pour être intégrée à la grande cheminée de la salle à manger (inv. n° 1071) lors de l’installation des décors à la création du musée, en remplacement de pièces disparues. On ne peut exclure l'hypothèse qu'il puisse s'agir d'une réalisation plus tardive fournie pour constituer un pendant, lors de l'installation des décors en 1903 avec l'aide du marchand d'art asiatique Siegfried Bing.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
1074.1

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page