Juliette Drouet à Victor Hugo, 23 janvier dimanche soir 4h 1848

Zoom
4 visuels Voir
CC0Télécharger
Juliette Drouet à Victor Hugo, 23 janvier dimanche soir 4h 1848
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autres visuels (4)
Juliette Drouet à Victor Hugo, 23 janvier dimanche soir 4h 1848
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite)
Datation
En 23–01–1848
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite) (Fougères, 10–04–1806 - Paris, 11–05–1883), auteur du texte
Dates
En 23011848
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
a7845
Juliette Drouet à Victor Hugo, 23 janvier dimanche soir 4h 1848

Informations détaillées

Auteur(s)
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite) (Fougères, 10–04–1806 - Paris, 11–05–1883), auteur du texte
Date de production
En 23011848
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 20.7 cm
  • Largeur : 13.3 cm
Description

4 Feuillets

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - 23 janvier [1848], dimanche soir, 4 h.Tu vas bientôt venir, n’est-ce pas, mon bien-aimé ? J’ai tant besoin de te voir que je compte les minutes avec la même inquiète impatience que si c’était des heures. Où es-tu à présent, mon Toto ? Est-ce que par hasard tu te promènes ? Quel courage. Quant à moi je ne l’aurais que pour aller te trouver. [illis.] de là je ne me sens que le courage de rester au coin de mon feu et de n’en pas sortir. Voilà tout dont je suis capable. Demain cependant il faudra bien aller à la messe de cette pauvre Mme Burgot. J’ai reçu le billet de faire-part qui indique que ce sera pour 11 h. du matin. On l’a embaumée tantôt. C’est probablement pour cela qu’on ne l’a pas enterrée aujourd’hui. Demain donc je sortirai pour cette lugubre cérémonie. Je serai de retour probablement vers midi. Je te le dis d’avance pour le cas où tu viendrais afin que tu saches à quoi t’en tenir.Je dînerai de très bonne heure ce soir pour donner congé à Suzanne qui désire aller voir sa cousine. Je compte sur toi pour me tenir COMPAGNIE. Voime, voime, Toto est un très aimable compagnon, je m’en fiche. Cependant tel qu’il est, il fait ma joie et mon bonheur et je serais bien attrapéa s’il ne venait pas ce soir de bonne heure. J’y compte tant que je peux et je le désire de toutes mes forces. À preuve que je l’aime de toute mon âme et que je le baise de tout mon cœur.JulietteMVH, a7845Transcription d’Anne Kieffer assistée de Michèle Bertauxa) « attrappé ».
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
01121967
Numéro d’inventaire
a7845

Indexation

Retour vers le haut de page