Juliette Drouet à Victor Hugo,31 janvier vendredi matin 11h30 1851

Zoom
4 visuels Voir
CC0Télécharger
Juliette Drouet à Victor Hugo,31 janvier vendredi matin 11h30 1851
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autres visuels (4)
Juliette Drouet à Victor Hugo,31 janvier vendredi matin 11h30 1851
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite)
Datation
En 31–01–1851
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite) (Fougères, 10–04–1806 - Paris, 11–05–1883), auteur du texte
Dates
En 31011851
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Numéro d’inventaire
a8512
Juliette Drouet à Victor Hugo,31 janvier vendredi matin 11h30 1851

Informations détaillées

Auteur(s)
Drouet, Juliette (Julienne Gauvain, dite) (Fougères, 10–04–1806 - Paris, 11–05–1883), auteur du texte
Date de production
En 31011851
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 20.6 cm
  • Largeur : 13.2 cm
Description

4 Feuillets

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription manuscrite - 31 janvier 1851, vendredi matin 11h1/2Je disais donc, que vous aviez plus de bonheur qu’un honnête homme, et que tout se réunissait pour favoriser votre infâme conduite. Il n’est pas jusqu’à ce brave bonhomme Montferrier*, qui ne s’avise de nous faire la courte échelle, sous prétexte de m’attirer chez lui, pour je ne sais quelle politesse de convention doublée de [sic]. Pendant ce temps là, vous pourrez hardiment et sans crainte d’être inquiété, aller à votre numéro anonyme de la rue Notre-Dame-de-Lorette. Voime voime. Vous y feriez par, cependant, car je suis femme à brûler la politesse au « denier», à « Ustar ? », à son jeune frère, à Montferrier*, voir même au terrible Lacombe*. Pour courir après vous et pour vous assassiner le cas échéant. Méfiez-vous. Maintenant je suis chargée de la part de ce même formidable Lacombe, s’il vous convient d’être groupé(1) dans un article qu’il va faire sur un ouvrage intitulé la Vendée avec Napoléon, le Général Foy, et Lamarque ? Ceci en toute courtoisie avec cependant les réserves philosophiques, dont on ne peut pas faire concession, même à son père. Il s’agit dans cet article, et en vue d’une guerre civile prochaine et inévitable. C’est Lacombe* qui parle, de faire l’éloge de la guerre de la Vendée, et de la proclamer sublime et sainte. Pour donner de l’autorité à son opinion, il citera tous les grands noms politiques de ce siècle, qui ont parlé de cette guerre avec admiration. Cependant il veut savoir si cela te déplairait ; Il me prie de te le demander parce qu’en toute chose il veut rester un bon et loyal(2) politicien vis à vis de toi. Je lui ai promis de lui donner ta réponse ce soir. A moins que tu préfère la lui donner toi-même demain. Je vous dirai toujours, par la même chance qui vous suit partout, qu’on à reçu hier une bourriche de volaille et de gibier, qui nous passe devant le nez aujourd’hui, et qu’on réserve pour vous demain, y compris des perdreaux rouges. Voime, voime, avec tout cela c’est moi qui la gobe, et vous allez nous en donner à mes dépenses ce soir [sic]. Prenez garde à vous car je ne suis pas encore [sic]. Je suis loin d’être satisfaite. (1) : « grouppé ».(2) : « bon et loyal ».
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
01121967
Numéro d’inventaire
a8512

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page