L'Artiste, 5e série, tome 16, 5e livraison 30 septembre 1855

Zoom
CC0Télécharger
L'Artiste, 5e série, tome 16, 5e livraison 30 septembre 1855
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autre visuel (1)
Poésie - Les Rayons et les ombres (V.Hugo)
L'Artiste, 5e série, tome 16, 5e livraison 30 septembre 1855
Laurens, Jules
Datation
En 1855
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Laurens, Jules (Carpentras, 26–07–1825 - Saint-Didier, 05–05–1901), dessinateur-lithographe
Dates
En 1855
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
2017.0.3085.2
L'Artiste, 5e série, tome 16, 5e livraison 30 septembre 1855

Informations détaillées

Auteur(s)
Laurens, Jules (Carpentras, 26–07–1825 - Saint-Didier, 05–05–1901), dessinateur-lithographe
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885), auteur du modèle
Imprimerie Lemercier, imprimeur-lithographe
L'Artiste, editeur
Autres titres :
Crépuscule [le Parc abandonné] (Titre attribué), Les Rayons et les Ombres, XXXVI : La statue (Titre inscrit (lettre))
Date de production
En 1855
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Trait carré:
  • Hauteur : 22.5 cm
  • Largeur : 17.3 cm
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 31.6 cm
  • Largeur : 24.6 cm
Dimensions - Montage du musée:
  • Hauteur : 52.8 cm
  • Largeur : 32.8 cm
Description

Oeuvre fixée à un montage avec passe-partout.

Marques, inscriptions, poinçons
Lettre - Dans la marge supérieure, au centre : "L'ARTISTE" ; sous le trait carré, à gauche : "Victor Hugo pinxt", au centre : "Imp Lemercier, Paris" et à droite : "J.L lith" ; dans la marge inférieure, au centre: "Alors dans les jardins sous la brum enfouis / Je m'enfonçai, rêvant aux jours évanouis, / Tandis que les rameaux s'emplissaient de mystère. / (Les rayons et les ombres)"
Marque du musée - Tampon du musée à l'encre bleue, au recto, en bas à droite de l'estampe (Lugt 1270a)
Description iconographique

Gravure illustrant des vers du poème XXXVI, "La Statue", du recueil "Les Rayons et les Ombres". Interprète librement et de manière plus réaliste le dessin de Victor Hugo conservé au musée [Le Parc abandonné], inv. n° 883.

Commentaire historique

Cette gravure est publiée dans la revue « L’Artiste » en septembre 1855. Le nom de Victor Hugo y apparait discrètement comme « peintre » tandis que la lettre reproduit des vers du poème « La Statue » du recueil « Les Rayons et les ombres ». Page 70, cette « gravure du numéro » est présentée, sous le titre « Crépuscule » par quelques vers d’un autre proscrit, Auguste Vacquerie, tirés de « Demi-teinte » : « Les dessins de Victor Hugo. / J’ai deviné le motif / Pourquoi l’art toujours allume / Vos dessins d’un ton vif : / Vous les faites à la plume. ». Le graveur qui apparait discrètement sous les initiales « J. L. » est Jules Laurens qui a visité Victor Hugo à Jersey quelques mois plus tôt, en avril et à qui ce dessin appartenait. Cette publication brave la censure impériale et fait figure de geste d’amitié de la part d’Arsène Houssaye, directeur de « L’Artiste ».

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Numéro d’inventaire
2017.0.3085.2

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 19e siècle (103 888)
      • 2e moitié du 19e siècle
        • 3e quart du 19e siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page