Les deux cariatides

Zoom
CC0Télécharger
Les deux cariatides
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autre visuel (1)
Les Misérables (V.Hugo)
Les deux cariatides
Bayard, Emile Antoine
Datation
Vers 1879 — 1880
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Bayard, Emile Antoine (La Ferté-sous-Jouarre, 02–11–1837 - Le Caire, en 12–1891), dessinateur
Dates
Vers 1879 1880
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
403

Informations détaillées

Auteur(s)
Bayard, Emile Antoine (La Ferté-sous-Jouarre, 02–11–1837 - Le Caire, en 12–1891), dessinateur
Autres titres :
Jean Valjean et la cariatide (Titre ancien (périmé)), Illustration pour "Les Misérables" dans l'Edition Hugues (Sous-titre)
Date de production
Vers 1879 1880
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 64 cm
  • Largeur : 44 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - En bas, à gauche : "Emile Bayard"
Inscription manuscrite - En haut, à droite, dans la marge : "13 sur 20 c"
Inscription manuscrite - Au milieu, à gauche, dans la marge, verlicalement : "68 - 91 tableau"
Description iconographique

Illustration pour l'éditon Hugues du roman de Victor Hugo « Les Misérables », 1ère partie "Fantine, livre 2, "La chute", chapitre 7, "Le dedand du désespoir", se rapportant au passage suivant :" Un détail que nous ne devons pas omettre, c’est qu’il était d’une force physique dont n’approchait pas un des habitants du bagne. À la fatigue, pour filer un câble, pour virer un cabestan, Jean Valjean valait quatre hommes. Il soulevait et soutenait parfois d’énormes poids sur son dos, et remplaçait dans l’occasion cet instrument qu’on appelle cric et qu’on appelait jadis orgueil, d’où a pris nom, soit dit en passant, la rue Montorgueil près des halles de Paris. Ses camarades l’avaient surnommé Jean-le-Cric. Une fois, comme on réparait le balcon de l’hôtel de ville de Toulon, une des admirables cariatides de Puget qui soutiennent ce balcon se descella et faillit tomber. Jean Valjean, qui se trouvait là, soutint de l’épaule la cariatide et donna le temps aux ouvriers d’arriver. "

Commentaire historique

Ce dessin pour l'Edition Hugues du roman de Victor Hugo, "Les Misérables", a été gravé par A. Bellenger et placé p. 125 avant le texte qu'il illustre au chaptitre 7 du livre 2 de la 1ère partie ("Fantine"). Sous l'image et dans la liste des gravure, l'illustration est indiquée sous le titre "Les deux cariatides".Les fascicules de l'édition Hugues des "Misérables" ont paru à partir du 29 novembre 1879.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
403

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Sujet représenté

Retour vers le haut de page