Porte chantournée, phénix volant à droite

Zoom
5 visuels Voir
Porte chantournée, phénix volant à droite
© Françoise Cochennec / Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
© Françoise Cochennec / Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
© Françoise Cochennec / Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
© Françoise Cochennec / Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
© Françoise Cochennec / Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (5)
Porte chantournée, phénix volant à droite
Hugo, Victor
Datation
Entre 1863 et 1864
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885)
Dates
Entre 1863 et 1864
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
1045

Informations détaillées

Auteur(s)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885)
Autre titre :
Décor de la chambre à coucher de Hauteville II, maison de Juliette Drouet à Guernesey (Titre de l'ensemble)
Date de production
Entre 1863 et 1864
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 253 cm
  • Largeur : 117.5 cm
  • Profondeur : 4 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 134 cm
  • Largeur : 105 cm
Description

Oeuvres du décor de Hauteville II, rassemblées dans le Salon Chinois, Place des Vosges.Cette porte contient l'inclusion d'une natte peinte en paille de riz représentant un buisson de pivoines (arbuste).Sur le bas de la porte, un faisan polychrome en bois gravé complète l'ensemble.

Commentaire historique

Ce panneau faisait partie du décor du mur Nord-Est de la chambre de Juliette Drouet où il était situé à gauche, près du mur du fond. Il s’agit très probablement ici, du réemploi d’une boiserie de La Fallue où ces boiseries devaient encadraient du droguet. La serrure visible à gauche indique que le panneau servait de porte, sans doute pour un placard aménagé dans le redan du mur que l’on devine de part et d’autre de l’élément central qui pouvait être une cheminée. Compte tenu de la hauteur du mur et de la taille du panneau, celui-ci devait être surmonté d’un autre, fixé sur la paroi, mais qui demeure invisible dans l’ombre de la photographie. Pour le motif gravé et peint, Victor Hugo s’est inspiré du store inséré dans l’encadrement, où l’on peut voir deux oiseaux semblables. La décoration de ce panneau était complétée par une console (inv. n° 1600.3) à motif gravé et peint, fixée au milieu, au-dessus de l’oiseau, juste sous le store.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
1045

Prolongement

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page