Table de milieu en marquetterie "Les quatre éléments"

Zoom
5 visuels Voir
Table de milieu en marquetterie "Les quatre éléments"
Autres visuels (5)
Allégorie - Oiseau - Rose - Guirlande de fleurs - Putto = putti - Lion
Table de milieu en marquetterie "Les quatre éléments"
Anonyme
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Anonyme, ebéniste
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
2012.0.169
Table de milieu en marquetterie "Les quatre éléments"

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, ebéniste
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 71 cm
  • Longueur : 157 cm
  • Largeur : 78 cm
Description

Table en bois rectangulaire sur quatre pieds balustres renflés avec entretroise. Plateau rectangulaire à degrés avec décor en marquetterie comportant des incrustations d'ivoire ou d'os et de métal.

Marques, inscriptions, poinçons
Etiquette - Sous le plateau : "Musée de Guernesey"
Description iconographique

Table en bois rectangulaire sur quatre pieds balustres renflés avec entretroise. Plateau rectangulaire avec décor en marquetterie comportant des incrustations d'ivoire ou d'os et de métal. Au centre du plateau, deux figures mythologiques représentent Hephaïstos et Athéna (ou Aphrodite) et dans les quatre coins sont représentés des allégories des quatre éléments. Dans des volutes figurent des oiseaux et des roses. La frise en ceinture du plateau est ornée de décors sculptés composés d'éléments végétaux avec au centre des têtes de putti ailés. Au-dessus de la frise, au centre et aux angles, figurent des têtes de lions en mascaron également sculptées.

Commentaire historique

Le 18 mai 1859, l'un des fils de Victor Hugo, Charles, en voyage à Londres, adresse une lettre à son père alors à Guernesey. Dans celle-ci Charles Hugo décrit la table avec précision: "Mais l'affaire principale que je t'engage à faire, c'est une table que je trouve pour rien. Elle a au moins sept pieds sur trois. Elle est montée sur quatre grosses colonnes en bois sculpté avec une frise très fouillée et entre les quatre colonnes un système de traverses entrelacées du plus beau style. Je crois que ce bois est de l'ébène? En tout cas ce n'est pas du chêne. C'est noir, sans veine et poli. La merveille de cette table, c'est le dessus. La (tablette) est en incrustations Louis XIV et représente au milieu le temps ou une divinité mythologique quelconque. Aux quatre coins, quatre sujets à figures. dans les intervalles de ces sujets, des arabesques charmantes admirablement découpées dans différents bois. L'effet de cette table dans ton salon rouge serait princier. Je la trouve, comme rareté, au moins aussi belle que ta table incrustée de plomb et elle est trois ou quatre fois plus grande. Elle n'a qu'une légère avarie, qu'on ne voit pas au premier abord, c'est une lézarde dans le tableau de la planche, mais très rajustée et insensible. - Le prix est de douze guinées, c'est-à-dire 324 francs, avec l'emballage, ça croit à 350 francs, c'est très bon marché." Lettre de Charles Hugo à Victor Hugo, 18 mai 1859 conservée à La Maison de Victor Hugo à Paris. MVHPMSa0598.Le 4 juillet 1859, Charles Hugo écrit à sa mère Adèle: "La Salon rouge a la table que j'ai rapporté de Londres". Lettre de Charles Hugo à Adèle Hugo, le 4 juillet 1859.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1927
Numéro d’inventaire
2012.0.169

Prolongement

Prolongement

Indexation

Artiste / Auteur

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Sujet représenté

Retour vers le haut de page