Table sur laquelle Victor Hugo écrivait debout

Zoom
5 visuels Voir
CC0Télécharger
Table sur laquelle Victor Hugo écrivait debout
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Maisons de Victor Hugo Paris-Guernesey
X
Zoom
Autres visuels (5)
Table sur laquelle Victor Hugo écrivait debout
Anonyme
Datation
Vers 1878
Musée
Maison de Victor Hugo - Hauteville House
Auteur(s)
Dates
Vers 1878
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
1151
Table sur laquelle Victor Hugo écrivait debout

Informations détaillées

Auteur(s)
Hugo, Victor (Besançon, 26–02–1802 - Paris, 22–05–1885)
Autre titre :
Mobilier de la chambre de Victor Hugo, avenue d'Eylau / avenue Victor Hugo (Titre de l'ensemble)
Date de production
Vers 1878
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 155 cm
  • Longueur : 99 cm
  • Profondeur : 66 cm
Description

Meuble agencé par Victor Hugo qui a placé un bureau secrétatire sur une tablette de bois supportée par quatre pieds torsadés.

Commentaire historique

Le 10 novembre 1878, à son retour de Guernesey, Victor Hugo s’installe 130, avenue d'Eylau. Ce sera son dernier domicile. Par décret du 8 mai 1881, le conseil municipal de Paris décide de donner « à la partie principale de l'avenue d’Eylau le nom d'avenue Victor-Hugo ». La décision prend effet le 12 juillet. Pour la création du musée, les petits enfants du poète, Georges et Jeanne, font don du mobilier de la chambre de Victor Hugo, dans laquelle il est mort le 22 mai 1885. Visible sur certaines illustrations montrant la chambre de Victor Hugo, ce meuble était placé à droite de la fenêtre.

Mode d'acquisition
Date d’acquisition
1903
Numéro d’inventaire
1151

Prolongement

Prolongement

Indexation

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page