Bulletin des ventes de l'Etablissement Chéri. 8 mai 1895, 3ème année, n°37.

Zoom
Bulletin des ventes de l'Etablissement Chéri. 8 mai 1895, 3ème année, n°37.
© Musée Carnavalet / Ville de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Bulletin des ventes de l'Etablissement Chéri. 8 mai 1895, 3ème année, n°37.
Imprimerie Maulde, Doumenc et Cie
Datation
08–05–1895
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Dates
08051895
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
GT.71
Bulletin des ventes de l'Etablissement Chéri. 8 mai 1895, 3ème année, n°37.

Informations détaillées

Auteur(s)
Date de production
08051895
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 32 cm
  • Largeur : 24.5 cm
Description

Bulletin des ventes de l'Etablissement Chéri. 8 mai 1895, 3ème année, n°37.

Description iconographique

Bulletin des ventes de l'Etablissement Chéri N. B. : C’est en 1849 qu’est créé l’Etablissement Chéri par Isaac Chéri Salvador Ravel, dont l’originalité n’est pas d’être marchand de chevaux mais organisateur de ventes. La plupart des ventes sont publiques et officialisées par la présence d’un Officier ministériel. Bientôt Chéri possède une clientèle de qualité. Cependant, Chéri rencontre très vite un rival qui s’installe lui aussi dans le quartier des Champs Elysées : le Tattersall Français. Il s’agit d’une société anonyme fondée en 1855 et qui a pour premier Président Théodore de Varaigne. Dès lors, la concurrence entre l’Etablissement Chéri et le Tattersall Français ne va cesser pendant près d’un siècle. La première vente de yearling de l’histoire de Deauville s’est déroulée le 20 août 1887 dans l’enceinte du pesage de l’hippodrome de Deauville-La Touques. Le record du jour alla à une pouliche adjugée à 7 700 francs. C’est à l’Etablissement Chéri que revient cette initiative, dont il assure seul l’organisation pendant 12 ans. En 1899, le Tattersall Français inaugure à son tour à Deauville une succursale destinée aux ventes annuelles de yearlings, provoquant l’admiration. On s’extasie alors sur les 76 boxes aménagés et, pour ne pas paraître inférieur à son rival, l’établissement est de nouveau agrandi en 1921 et 1926. (Source : www.deauville.fr).Chéri (établissement)

Mode d'acquisition
Numéro d’inventaire
GT.71

Indexation

Artiste / Auteur

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page