La Philosophie et le Patriotisme vainqueurs des Préjugés - Dédié à la Nation - Présenté à l'Assemblée Nationale

Zoom
CC0Télécharger
La Philosophie et le Patriotisme vainqueurs des Préjugés - Dédié à la Nation - Présenté à l'Assemblée Nationale
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet
X
Zoom
Autre visuel (1)
La Philosophie et le Patriotisme vainqueurs des Préjugés - Dédié à la Nation - Présenté à l'Assemblée Nationale
Maréchal, Louis
Datation
En 1790
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Maréchal, Louis, dessinateur
Dates
En 1790
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
G.28045
La Philosophie et le Patriotisme vainqueurs des Préjugés - Dédié à la Nation - Présenté à l'Assemblée Nationale

Informations détaillées

Auteur(s)
Maréchal, Louis, dessinateur
Picquenot, Michel (Montville, 08–04–1747 - Paris, 10–05–1814), graveur
Picquenot, Michel (Montville, 08–04–1747 - Paris, 10–05–1814), editeur
Autres titres :
Allégories de la Philosophie et le Patriotisme vainqueurs du démon des Préjugés. Portraits de Baron ; Agasse devient lieutenant. Composition liée à l'événement de la Révolution française du 21 janvier 1790. (Titre factice), Janvier à février 1790. Les étrennes patriotiques à l’exécution du marquis de Favras. (Titre de la série)
Date de production
En 1790
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 46.1 cm
  • Largeur : 32.7 cm
Dimensions - Montage ancien:
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 32.5 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Inscription concernant le titre - Au recto de la gravure, en bas, imprimée à l'encre noire : "LA PHILOSOPHIE ET LE PATRIOTISME // VAINQUEURS DES PREJUGES / Dédié à // la Nation / Présenté à // l'Assemblée Nationale". \ impression
Inscription concernant l'auteur - Au recto de la gravure, en bas, sous le trait carrée, imprimée à l'encre noire à gauche : "Dessiné par Maréchal 1790" et à droite : "Gravé par Picquenot". \ impression
Inscription concernant le modèle - Au recto de la gravure, sur l'image, les inscriptions sur la pyramide, imprimée à l'encre noire: "DECRET / de l'Assemblée Nationa // le / du 21 Janvier 1790 / Article 1e, le crime éta / personnel, le supplice d'un coupa / ble et les condamnations infamantes / quelconques ne peuvent imprimer / aucune flétrissure à sa famille ; / l'honneur de ceux qui lui appar / tiennent ne sera nullement entaché / et tous continuerons d'être égale / ement admis à toutes sortes de pro / fessions d'emplois et de dignité / Art. II La confiscation / des biens des condamnés ne pourra jamais / prononcée dans aucun cas / Art. III. Le corps du supplicié / sera remis à la famille si elle le de / mande, mais dans tous les cas il sera admis // à la / sépulture ordinaire et il ne sera fait sur le registre / aucune mention // de mort". \ impression
Inscription concernant l'auteur - Au recto de la gravure, en bas au centre, imprimée à l'encre noire : "A Paris, chez Picquenot, Graveur, rue des Carmes, au Collège de Présle". \ impression
Lettre - Au recto de la gravure, en bas à gauche, imprimée à l'encre noire : "La Philosophie demandoit depuis longtemps, qu'une famille / entiere ne fut pas déshonorée par la punition légale infligée / à un de ses membres, pour un crime dont elle n'étoit point / coupable. Les sages Législateurs de la Nation, ont, par un, / Décret immortel, accompli le voeu de la philosophie. / La raison voit le bien et l'Indique, la sensibilité fortifie / l'esprit de Justice. Mais pour abattre un ancien préjugé, il / faut plus que de la raison et de la sensibilité, l'Homme isolé / est trop faible. une grande réunion de volonté est nécessaire / et rien ne lui résiste". [sic] \ impression
Lettre - Au recto de la gravure, en bas à droite, imprimée à l'encre noire : "L'Histoire a consacré dans les fastes de la révolu- / tion l'admirable conduite des membres du District / de St. Honoré. Mr Baron de St. Giron a été l'or- / gane de leur sentiment vertueux et patriotique / par un motion qui honore son esprit et son coeur. / La famille Ag....alloit succomber sous la honte du / préjugé. Le sage citoyen échauffe en un instant l'ame / de tous les membres de l'Assemblée. Son éloquence / persuade. Toutes les volontés n'en font plus qu'une, / et la Loi fut mise en action.". [sic] \ impression
Tampon - Au recto de la gravure, en bas à droite, tampon à l'encre violette : "COLLECTION * LIESVILLE * / VILLE / DE / PARIS" (Cf. Lugt suppl. 1681 b : tampon apposé dès mars 1880). \ impression
Numéro d'inventaire - Au recto de la gravure, en bas à droite, manuscrit au crayon gras : "G. 28045". \ Inscription au crayon
Description iconographique

Allégories de la Philosophie et le Patriotisme vainqueurs du démon des Préjugés. Portraits de Baron et Agasse. Composition liée à l'événement de la Révolution française du 21 janvier 1790. Personnages, paysage urbain, architecture commémorative. Militaires, député, toque de grenadier, étendard du district de Saint-Honoré avec initiales "SH" et fleurs de lys, Garde Nationale, investiture d'Agasse en lieutenant, on lui tend le haussecol et l'épaulette. Baron tient sa motion : "Motion // de Mr / Baron de // Girons" et piétine le démon, serpent. Femme avec épée grave le décret sur une pyramide. Façade d'un des bâtiments de l'actuelle place de la Concorde ? arbres, soleil. Inscriptions dans une couronne de laurier sur nuages : "REPUBLIQUE / FRANCAISE / UNE ET / INDIVISIBLE"

Commentaire historique

Suite de l'affaire Agasse. Suite de l'affaire Agasse. Le décret de la non responsabilité des famille pour le crime commis par un parent figure à la date du 8 mars 1790 dans L'Almanach de la révolution française, J. Massin, 1988, t.1, p.64. Concernant la date du retirage, voir le livre d'inventaire.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
AA 031880
Numéro d’inventaire
G.28045

Indexation

Retour vers le haut de page