LA PRISE DE LA BASTILLE .

Zoom
CC0Télécharger
LA PRISE DE LA BASTILLE .
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet
X
Zoom
Autre visuel (1)
LA PRISE DE LA BASTILLE .
Anonyme
Datation
Entre 1801 et 1900
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Anonyme, graveur
Dates
Entre 1801 et 1900
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
G.27793

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, graveur
Blanpain, N., imprimeur-lithographe
Autres titres :
Révolution française. La prise de la Bastille, actuel 4ème, 11ème et 12ème arrondissement, 14 juillet 1789 (Titre factice), Journée du 14 juillet. De la prise des armes aux Invalides à la prise de la Bastille. L'heure première de la liberté. (Titre de la série)
Date de production
Entre 1801 et 1900
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 30.4 cm
  • Largeur : 43.8 cm
Dimensions - Passe-partout du musée
  • Hauteur : 32.5 cm
  • Largeur : 50 cm
Description

Collé sur montage.

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription concernant le titre - Au recto de la gravure, en haut, imprimé à l'encre noire : "LA PRISE DE LA BASTILLE .". \ Inscription à l'encre
Légende - Au recto de la gravure, en haut, dans l'illustration, imprimé à l'encre : "victoire" et "prise du gouverneur". \ Inscription à l'encre
Inscription - Au recto de la gravure, à gauche de l'illustration, imprimé à l'encre noire : "COUPLETS / DEDIE A LA NATION / Par M Diduit / Air. Dans les gardes françaiSes / Que les gardes françaiSes, / Sont de bons citoyens, / Ah! combien ils font aiSes / De leurs braves moyen, / Rien ne les épouvante / Affrontant le trépas, / La nation - contente / Les nomment Ses Soldats. / - / Dubois plein de courage, / Grenadier valeureux, / Reçoit le [ju]Ste hommage, / D'un peuple généreux, / Lors que la patrie / tu deviens le Sauveur, / Ce trait digne d'envie, / Doit faire ton bonheur. / - / O jour immémorable / Où nous dévions perir, / Sans un trait admirable / Fait pour nous Sécourir, / Des faStes de l'hiStoire, / Tu feras l'ornement, / Français chantons victoire, / En cet heureux moment". \ Inscription à l'encre
Inscription - Au recto de la gravure, à droite de l'illustration, imprimé à l'encre noire : "Elie rempli de zele, / Brave officier francais. / La couronne immortelle / eSt due à tes Succès, Au bout de ton épée / ConServes cet écrit, / Qui fait la renomme, / Que chacun applaudit / - / Oublions les infâmes / Qui vouloient nous trahir / La pitié dans nos ames / Ne peut s'épanouir / Que du livre de vie / Leurs noms Soient effacés, / Malgré leurs perfidies, Tous nos maux Sont paSSés / - / Cette affreuSe BaStille / N'exiSte déjà plus / D'ardeur chacun pétille, / Ses murs Sont abattus / Fuis, honteux eSclave / Fuis, ô Siècle de fer / Français reprend courage / Sous Louis et Necker. / FIN". \ Inscription à l'encre
Inscription concernant l'auteur - Au recto de la gravure, en bas à droite, imprimé à l'encre noire : "AORLEANS / CHEZ / LE TOURMI*". \ Inscription à l'encre
Inscription - Au recto de la gravure, en bas, imprimé à l'encre noire : "RECIT MEMORABLE DU SIEGE DE LA BASTILLE, / ARRIVE LE QUATORZE JUILLET L'AN DE LA LIBERTE MIL SEPT CENT QUATRE-VINGT-NEUF / Dont le succés est dû au deux grenadiers du régiment de gardes-françaises, c'est / à eux que nous devons l'heureux révolution du 13 juillet ; instruitd de la nécessité de / prencre la Bastille, ils courent en foule accompagnés d'un grand nombre de citoyens / patriotes ; après une première décharge de canon & fusils. le gouverneur leur donna / des paroles de paix, & losqu'environ cinq cent d'entreux furent entrés, il fait tirer / le canon & égorge ainsi de sang froid une foule d'honnête gens ; cette abominable / trahison qui eût pu porter le désespoir et la crainte dans les esprits, redoubla le / courage du patriotisme et l'honneur. et en moins de deux heures elle est de nouveau / attaquée , prise d'assaut. Le sieur harné grenadier des gardes et les sieurs Humbert et / Hullin se sont immortaliSés en montant à l'assaut et saisissant le gouverneur au / milieu des sabres ; la tête du gouverneur a été portée en triomphe par toute la ville, / et a été exposée pendant plusieurs jours : telle a été la fin tragique, dont le / récit étonnera nos descendants. l.n.". \ Inscription à l'encre
Description iconographique

Révolution française. La prise de la Bastille, actuel 4ème, 11ème et 12ème arrondissement. Scène historique. Personnages : hommes, soldats ; armes (canons, sabres, fusils à baïonnette) ; tours, pont-levis ; assaut, siège, forteresse.

Commentaire historique

Face aux menaces des troupes menaçant le peuple de Paris, des insurgés après avoir pris des armes aux Invalides, se tourne vers la forteresse de la Bastille où ont été entreposé la poudre qui se trouvait à l'Arsenal. En début d'après-midi le peuple de Paris manifeste devant celle-ci, pour obtenir la poudre.

Nom du donateur, testateur, vendeur
Numéro d’inventaire
G.27793

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page