Les automates de Vaucanson

Zoom
2 visuels Voir
CC0Télécharger
Les automates de Vaucanson
Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
Autres visuels (2)
Les automates de Vaucanson
Gravelot (Hubert-François Bourguignon, dit)
Datation
Entre 1747 et 1773
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Gravelot (Hubert-François Bourguignon, dit) (Paris, 26–03–1699 - Paris, 19–03–1773), dessinateur
Dates
Entre 1747 et 1773
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
D.4099

Informations détaillées

Auteur(s)
Gravelot (Hubert-François Bourguignon, dit) (Paris, 26–03–1699 - Paris, 19–03–1773), dessinateur
Date de production
Entre 1747 et 1773
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 18 cm
  • Largeur : 13 cm
Dimensions - Montage du musée:
  • Hauteur : 48 cm
  • Largeur : 37 cm
Dimensions - Passe-partout du musée:
  • Hauteur : 50 cm
  • Largeur : 40 cm
Description

Dessin sur papier, monté sur papier cartonné, monté sous passe-partout.

Marques, inscriptions, poinçons
Marque du musée - Au recto, sur le dessin, en bas à droite, tampon à l'encre noire : "VILLE / DE / PARIS" (Lugt suppl. 2012c).
Signature de l'exécutant - Au recto du dessin, en bas à gauche, à l'encre noire : "H. Gravelot delin.".
Inscription manuscrite - Au verso du dessin, en haut à droite, au crayon : "Sur marge / 1/(?) [...] de marge".
Inscription manuscrite - Au verso du dessin, en haut à droite, au crayon gras : "(?)63420".
Inscription manuscrite - Au verso du dessin, en haut à droite, un chiffre (une date ?) illisible au crayon gras.
Inscription manuscrite - Au verso du dessin, en bas, à la plume et encre brune : "frontispice du discours officiel de la / fondation de l'Ecoles des arts et métiers à / Paris (Les otomates de lingénieur Vaucanson)- / a été gravé pour mettre à la tête de la / relation de l'inauguration, mais n'a pas servi à / cet usage. La gravure devient fort rare aujourd'hui [...]". (entre crochet : une signature illisible).
Description iconographique

Les automates de Vaucanson. Architecture intérieure, fantaisie ? Automates instrumentistes, musique et animal : joueur de flûte traversière, canard et joueur de tambourin. Panneaux décorés de paysages feints (?) : arbres, végétation. Piedestaux, rotonde et piliers, tenture. Automates en costume fantaisie d'époque.

Commentaire historique

En 1746, Vaucanson s'installe à l'hôtel de Mortagne situé 51-53 rue de Charonne, 11 ème arrondissement. La demeure abrite sa collection d'automates et machines. Un an après le décès de Vaucanson, en 1783, Louis XVI déclare le lieu : dépôt public ; la collection sert de départ au conservatoire des Arts et métiers créé en 1794. Cf. Hillairet ; "1794-1994, le conservatoire nationale des arts et métiers", Paris, 1994, p. 47-suiv. et "Les automates", C. Rickard, 1981, p. 14-15.

Date d’acquisition
30011900
Numéro d’inventaire
D.4099

Indexation

Datation en siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page