Modèle réduit de guillotine avec le panier servant à la réception du corps

Zoom
20 visuels Voir
CC0Télécharger
Modèle réduit de guillotine avec le panier servant à la réception du corps
© Marie-Laure Berthier / Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet - Histoire de Paris
X
Zoom
Autres visuels (20)
Modèle réduit de guillotine avec le panier servant à la réception du corps
Berger (Maquettiste)
Datation
En 1876
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Dates
En 1876
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
PM84
Modèle réduit de guillotine avec le panier servant à la réception du corps

Informations détaillées

Auteur(s)
Date de production
En 1876
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 59.2 cm
  • Longueur : 37.6 cm
  • Largeur : 34.6 cm
Description

L'appareil composé de deux montants à glissière où se trouvent le couperet et la lunette qui repose sur un socle ; d'un côté une planche mobile, de l'autre un casier. Boulons, poulies, lame.

Marques, inscriptions, poinçons
Signature de l'exécutant - " BERGER / 1876 "
Commentaire historique

Avant la Révolution il existait de nombreux supplices mortels. A la fin de 1791, le comité de législation chargea le docteur Louis de mettre au point une machine à trancher les têtes. Cette machine appelée la "Louison" ou "Louisette" fut perfectionnée par le docteur Guillotin partisant du "supplice unique pour tous". Elle fut utilisée en France jusqu'à l'abolition de la peine de mort en 1981. Maquette des modèles contemporains de 1876 plutôt que d'époque révolutionnaire.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1916
Numéro d’inventaire
PM84

Prolongement

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Indexation

Artiste / Auteur

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page