Relief du tombeau du prince Louis (provenant de Royaumont puis du Père-Lachaise)

Zoom
5 visuels Voir
Relief du tombeau du prince Louis (provenant de Royaumont puis du Père-Lachaise)
Paris Musées / Musée Carnavalet. Photo Stéphane Piera
X
Zoom
Paris Musées / Musée Carnavalet. Photo Stéphane Piera
X
Zoom
© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Droits réservés
X
Zoom
© Musée Carnavalet / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (5)
Relief du tombeau du prince Louis (provenant de Royaumont puis du Père-Lachaise)
Datation
En 1260
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Dates
En 1260
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
AP865
Relief du tombeau du prince Louis (provenant de Royaumont puis du Père-Lachaise)

Informations détaillées

Date de production
En 1260
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 62 cm
  • Longueur : 62 cm
Description

Bas-relief en forme d'arcade.

Description iconographique

Scène représentant le cortège funéraire du jeune prince porté par quatre hommes, parmi lesquels était peut-être représenté le roi d'Angleterre Henri III. Sous la civière sont posés des vases en céramique flammulée percés pour permettre d'y brûler de l'encens. Les têtes ont été refaites au XIXe puis au XXe siècle.

Commentaire historique

Le prince Louis mourut en 1260 à l'âge de dix-sept ans, au moment des négociations franco-anglaises entre Henri III et saint Louis. Le tombeau fut élevé à Royaumont, abbatiale fondée par saint Louis. A la Révolution, il fut transporté à Saint-Denis mais saccagé en 1793, il fut transféré au musée des monuments français et agencé avec les restes du tombeau de Philippe Dagobert. En 1816, il fut reconstitué à Saint-Denis mais un morceau (celui du musée Carnavalet) avait été utilisé par Alexandre Lenoir pour composer le tombeau postiche d'Héloïse et Abélard. Ce tombeau s'élève depuis 1816 au cimetière du Père-Lachaise et est considéré comme propriété de la Ville de Paris ; le bas-relief a été déposé en 1963 ou 1965 du pignon où il se trouvait encastré, et a été remplacé par un moulage. La dépose avait été motivée par le besoin, en 1960, de le montrer à l'exposition "Saint Louis" à la Sainte-Chapelle, mais elle n'aboutit que plus tard, entre 1963 et 1965.

Date d’acquisition
1963
Numéro d’inventaire
AP865

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Saint-Louis (Paris)
Dates
08/10/2014 - 11/01/2015
Institution
La Conciergerie
Titre
La France de saint Louis (Paris)
Dates
31/10/1970 - 31/01/1971
Institution
La Conciergerie
Titre
Saint Louis (Paris)
Dates
31/05/1960 - 31/08/1960
Institution
Sainte-Chapelle

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page