Révolution française : Journée du 10 Thermidor An II ou 28 juillet 1794. Robespierre arrêté et blessé, est allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Tuileries. 4ème arrondissement

Zoom
2 visuels Voir
CC0Télécharger
Révolution française : Journée du 10 Thermidor An II ou 28 juillet 1794. Robespierre arrêté et blessé, est allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Tuileries. 4ème arrondissement
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet
X
Zoom
Autres visuels (2)
Révolution française : Journée du 10 Thermidor An II ou 28 juillet 1794. Robespierre arrêté et blessé, est allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Tuileries. 4ème arrondissement
Anonyme
Musée
Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Auteur(s)
Anonyme, dessinateur-lithographe
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
G.29031
Révolution française : Journée du 10 Thermidor An II ou 28 juillet 1794. Robespierre arrêté et blessé, est allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Tuileries. 4ème arrondissement

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, dessinateur-lithographe
Wentzel, editeur
Autres titres :
Derniers moments de Robespierre (Titre inscrit (lettre)), Juillet 1794 : De la bravoure à la Guadeloupe à l'exécution de Robespierre. (Titre de la série)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 29.8 cm
  • Largeur : 43.9 cm
Dimensions - Montage
  • Hauteur : 32.5 cm
  • Largeur : 50 cm
Description

Oeuvre fixée sur un montage.

Marques, inscriptions, poinçons
Numéro d'inventaire - Au recto de la planche, en bas à droite, numéro au crayon : "G. 29031" \ Inscription au crayon
Tampon - Au recto de la planche en bas à droite, tampon ovale à l'encre rouge : "VILLE / DE / PARIS" (cf. Lugt sup. 2012c). \ Inscription à l'encre
Lettre - Sous le trait carré, au centre : "Paris, F. Wenzel, imp. édit rue St. Jacques, 65."; et à droite : "Déposé-pv" ; au-dessous : "DERNIERS MOMENTS DE ROBESPIERRE. / Le matin du 10 thermidor après sa mise en accusation par la Convention Robespierre est arrêté, puis délivré par la Commune et enfin repris à l'Hôtel de ville ou / un grenadier lui casse la mâchoire d'un coup de feu; de là on le transporte aux Tuileries, ou il attend étendu sur une table son exécution." \ Impression
Description iconographique

Robespierre arrêté et blessé, est allongé dans l'antichambre du Comité de Salut Public. Révolution française. République. Histoire. Conventionnel, suicide, garde Nationnal, fusil à baïonnette, lit, brancard.

Commentaire historique

Pour le commentaire historique, cf. carg029024

Mode d'acquisition
Numéro d’inventaire
G.29031

Indexation

Artiste / Auteur

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page