Bacchus et Erigone

Zoom
CC0Télécharger
Bacchus et Erigone
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Autre visuel (1)
Bacchus et Erigone
Caresme, Jacques-Philippe
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Attribué à Caresme, Jacques-Philippe (Paris, 25–02–1734 - Paris, 01–03–1796), dessinateur
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
J 137

Informations détaillées

Auteur(s)
Attribué à Caresme, Jacques-Philippe (Paris, 25–02–1734 - Paris, 01–03–1796), dessinateur
Anciennement attribué à Ecole française, dessinateur
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 15.2 cm
  • Largeur : 10.8 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - Signature ou inscription, en bas, à droite : "Caresme"
Marque de collection - À l'arrière : "C. 61 bis"
Description iconographique

Ce dessin, semblant représenter un sylvain enlaçant une dryade qui s'apprête à cueillir une grappe de raisin, peut être une évocation de l'idylle de Bacchus et d'Erigone, fille d'Icarios, roi d'Attique. Celui-ci avait accueilli le dieu dans son royaume et, pour le remercier, Bacchus lui avait enseigné la culture de la vigne et la fabrication du vin. Mais, destin funeste, le roi invita à boire avec lui des bergers qui, ivres, le tuèrent. Erigone, désespérée, se pendit au-dessus de sa tombe et Bacchus la changea alors en constellation de la Vierge.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 137

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Retour vers le haut de page