Boîte

Zoom
5 visuels Voir
Boîte
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Françoise Cochennec
X
Zoom
Autres visuels (5)
Boîte
Bingant, Toussaint
Datation
En 1752
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Attribué à Bingant, Toussaint (vers 1712 - après 1788), orfèvre
Dates
En 1752
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
J 437

Informations détaillées

Auteur(s)
Attribué à Bingant, Toussaint (vers 1712 - après 1788), orfèvre
Date de production
En 1752
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 0.9 cm
  • Largeur : 5.4 cm
  • Profondeur : 4 cm
  • Poids (type dimension) : 50.6 g
Description

Petite boîte rectangulaire plate en or ciselé, incrusté de nacre blanche, de nacre de couleur, de nacre burgau et de cornaline. Couvercle monté à charnière. Doublure en or.

Marques, inscriptions, poinçons
Poinçon de maître - Poinçon de Toussaint Bingant [?]
Poinçon de charge - Poinçon de Julien Berthe
Poinçon de décharge - Poinçon de Julien Berthe
Poinçon de jurande - (L)
Poinçon - Poinçon du XIXème siècle : (deux têtes d'aigles)
Poinçon - Poinçon du XIXème siècle : (une tête de cheval)
Numéro de délivrance du legs - A l'encre rouge : "H. 61"
Description iconographique

Cette boîte est décorée d'inscrustations de nacre et de cornaline s'enlevant sur un fond d'or ciselé de petits traits dessinant une mosaïque, motif fréquent dans les années 1750. Sur le couvercle on reconnaît Cupidon, assis sur un nuage, avec son carquois et ses flèches. Sur le dessous est figuré un amour lisant un livre.

Commentaire historique

Les Bingant sont une famille d'orfèvres connue à Paris depuis la seconde moitié du XVIIème siècle. Au XVIIIème siècle, plusieurs Bingant sont reçus maîtres orfèvres à Paris, Beauvais et Versailles. Le prénom Toussaint se retrouve de génération en génération. Il est parfois difficile de distinguer leurs poinçons. Cette boîte est attribée au Toussaint Bingant qui fait insculper un premier poinçon en 1715 (fleur de lys couronnée, deux grains de remède, T B et une boîte aux ciselets), puis un second pour les menus ouvrages en 1749 (fleur de lys couronnée, deux grains de remède et T B). Il est enterré le 31 mai 1757.

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 437

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page