Boîte

Zoom
4 visuels Voir
CC0Télécharger
Boîte
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Autres visuels (4)
Boîte
Poitreau, Dominique-François
Datation
Entre 1775 et 1776
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Poitreau, Dominique-François (vers 1725 - après 1781), orfèvre
Dates
Entre 1775 et 1776
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
J 490

Informations détaillées

Auteur(s)
Poitreau, Dominique-François (vers 1725 - après 1781), orfèvre
Anonyme, tabletier
Date de production
Entre 1775 et 1776
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre:
  • Hauteur : 3 cm
  • Diamètre : 7.6 cm
  • Poids (type dimension) : 101.6 g
Description

Boîte ronde en écaille recouverte d'une matière composite, autrefois dite "poudre d'écaille", qui est plutôt de la scagliola. Incrustations et monture en or ciselé de deux couleurs (jaune et rose).La technique de la scagliola, inventée en Italie au XVIIème siècle, est pratiquée dès le XVIIIème siècle en Allemagne mais aussi en France. Une poudre de marbre est colorée à l'aide de pigments, puis mélangée à de la colle et appliquées sur la surface à décorer. On laisse durcir cette matière avant de la polir, ce qui lui permet de rivaliser avec les marbres et les pierres dures qu'elle cherche à imiter.

Marques, inscriptions, poinçons
Poinçon de maître - Poinçon de Dominique-François Poitreau
Poinçon de charge - Poinçon de Jean-Baptiste Fouache
Poinçon de décharge - Poinçon de Jean-Baptiste Fouache
Poinçon de jurande - (M)
Numéro de délivrance du legs - A l'encre rouge : "H. 110"
Description iconographique

La simplicité des motifs décorant cette boîte cache en fait un travail de ciselure très soigné. Sur un fond bleu-vert sur le dessus et la bâte, et bleu sombre dessous, se détachent des lignes d'or ciselé disposées en spirale. Les deux tons d'or employés permettent de distinguer les différents motifs : rubans plats en or rose, fleurons de feuillages en or jaune et pastilles en or rose, bandes d'or jaune avec des demi-cercles d'or rose, petites acanthes.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 490

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page