Le Banquet de Cléopâtre

Zoom
9 visuels Voir
CC0Télécharger
Le Banquet de Cléopâtre
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Autres visuels (9)
Le Banquet de Cléopâtre
Tiepolo, Giambattista
Datation
Entre 1742 et 1743
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Tiepolo, Giambattista (Venise, en 1696 - Madrid, en 1770), peintre
Dates
Entre 1742 et 1743
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 6
Numéro d’inventaire
J 104

Informations détaillées

Auteur(s)
Tiepolo, Giambattista (Venise, en 1696 - Madrid, en 1770), peintre
Date de production
Entre 1742 et 1743
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 50.5 cm
  • Largeur : 69 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 76.5 cm
  • Largeur : 90 cm
Description iconographique

Giambattista Tiepolo a illustré dans ce tableau un épisode de la vie de Cléopâtre, raconté par Pline l'Ancien dans son "Historia Naturalis" (livre IX) et par Plutarque dans ses "Vie des hommes illustres". Il s'agit de l'épisode du banquet offert par Cléopâtre à Marc-Antoine, en 41 av. J.-C., au cours duquel, la reine, ayant affirmé au triumvir que son festin serait le plus coûteux de l'histoire, fit fondre dans un gobelet de vinaigre une perle sans prix. Tiepolo a choisi de surprendre l'instant où la reine montre la lourde perle nacrée à ses convives fascinés, Marc-Antoine, en costume d'apparat et casque à plumes, et Lucius Plancus, consul romain, transformé ici par le peintre en potentat asiate.

Commentaire historique

Cette toile est un modello très brillant et raffiné du "Banquet de Cléopâtre" de Tiepolo conservé à la National Gallery of Victoria de Melbourne (1743-1744). Sa technique particulièrement soignée est celle d'une oeuvre aboutie. Plus qu'une simple esquisse, c'est une version préparatoire, que l'on peut donc dater de 1742-1743, et qui est la source précieuse de l'ensemble des réalisations de Tiepolo sur ce thème qui l'a particulièrement intéressé.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 104
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 6

Média

Les collections en très haute définition Paris Musées
LES COLLECTIONS EN TRÈS HAUTE DÉFINITION

À découvrir en très haute définition !

Plongez dans cette œuvre grâce à sa numérisation en gigapixel dans le cadre du projet Paris Musées Second Canvas. Parcourez les œuvres des collections numérisées en gigapixel et des médiations associées en téléchargeant l’application sur app store et play store.

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page