Pendule lyre bleu de roi

Zoom
7 visuels Voir
Pendule lyre bleu de roi
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Eric Emo
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Eric Emo
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Eric Emo
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Eric Emo
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Eric Emo
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Eric Emo
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Eric Emo
X
Zoom
Autres visuels (7)
Pendule lyre bleu de roi
Gouthière, Pierre
Datation
Vers 1785
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Attribué à Gouthière, Pierre (Bar-sur-Aube, en 1732 - Paris, vers 1813), bronzier
Dates
Vers 1785
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 7
Numéro d’inventaire
J 321

Informations détaillées

Auteur(s)
Attribué à Gouthière, Pierre (Bar-sur-Aube, en 1732 - Paris, vers 1813), bronzier
Attribué à Manufacture de Sèvres, céramiste
Anonyme, horloger
Date de production
Vers 1785
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 59 cm
Description

Modèle de pendule en forme de lyre associant porcelaine de Sèvres et monture en bronze doré au mat. Le cadran squelette à cartouches bleus contenant les heures tracées aux chiffres d'or est associé à deux anneaux formant le balancier à gril.

Description iconographique

Cette pendule, dont la forme évoque la lyre du dieu romain de la musique et des arts, Apollon, associe plusieurs motifs iconographiques qui se rapportent également à cette divinité : la lyre est sommée par un Hélios rayonnant, divinité associée à Apollon dans le panthéon romain ; la couronne de lauriers présente en garniture de façade renvoie au prix remporté par les vainqueurs de jeux, notamment musicaux, durant l'Antiquité.

Commentaire historique

La production des pendules lyres de la Manufacture de Sèvres est circonscrite dans le temps. Ses débuts sont datés de 1785, date à laquelle Louis XVI y acquiert deux pendules de ce type en "beau bleu". Les bronzes sont donnés à Pierre Gouthière en raison de l'emploi de la dorure au mat, technique qu'il a inventée pour imiter les ors.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 321
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 7

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page