Tabatière

Zoom
6 visuels Voir
CC0Télécharger
Tabatière
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Patrick Pierrain
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Françoise Cochennec et Carole Rabourdin
X
Zoom
Paris Musées / Musée Cognacq-Jay. Photo Françoise Cochennec et Carole Rabourdin
X
Zoom
Autres visuels (6)
Tabatière
Bodson, Henry
Datation
Entre 1768 et 1769
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Bodson, Henry (avant 1755 - après 1789), orfèvre
Dates
Entre 1768 et 1769
Datation en siècle
Dénomination(s)
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
J482

Informations détaillées

Auteur(s)
Bodson, Henry (avant 1755 - après 1789), orfèvre
Anonyme, emailleur
Rigaud, Hyacinthe (Perpignan, 18–07–1659 - Paris, 29–12–1743), auteur du modèle
Arlaud, Jacques-Antoine (Genève, en 1668 - Genève, en 1743), auteur du modèle
Date de production
Entre 1768 et 1769
Datation en siècle
Dénomination(s)
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre:
  • Hauteur : 3.7 cm
  • Largeur : 8 cm
  • Profondeur : 5.7 cm
  • Poids (type dimension) : 233.1 g
Description

Boîte ovale. Couvercle monté à charnière orné d'une miniature.

Marques, inscriptions, poinçons
Poinçon de maître - Poinçon d'Henry Bodson
Poinçon de charge - Poinçon de Julien Alaterre
Poinçon de décharge - Poinçon de Julien Alaterre
Poinçon de jurande - (E)
Poinçon - Poinçon du XIXème siècle : (deux têtes d'aigles)
Numéro de délivrance du legs - A l'encre rouge : "H. 6"
Description iconographique

Cette boîte, qui joue de l'opposition colorée entre l'or et l'acier bleui, sert de support à une miniature : "Portrait de Louis XIV en armure". Cette effigie s'inspire d'un tableau peint par Hyacinthe Rigaud vers 1694 et représentant le Roi-Soleil debout devant une ville conquise, sans doute Namur (vers 1694, Paris, musée du Louvre ; 1701, Madrid, Museo del Prado, inv. P 02343). Cette miniature, non signée, peut être rapprochée d'une autre, peinte par Jacques-Antoine Arlaud (Genève, musée Patek Philippe, inv. E.156 et Genève, musée Rath, inv. 1845-5).

Commentaire historique

Il ne s'agit pas ici d'une de ces "boîtes à portrait" que le roi offrait lui-même mais plutôt d'une de ces boîtes diffusant l'image royale, ou plus exactement celle de l'illustre prédécesseur du souverain régnant (cf. Los Llanos, José de, Grégoire, Christiane, "Boîtes en or et objets de vertu", Paris, Paris-Musée, 2011, p.113).

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J482

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page