Vue du canal de Santa Chiara, à Venise

Zoom
2 visuels Voir
CC0Télécharger
Vue du canal de Santa Chiara, à Venise
CC0 Paris Musées / Musée Cognacq-Jay
X
Zoom
Crédits photographiques : Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (2)
Vue du canal de Santa Chiara, à Venise
Il Canaletto
Datation
Vers 1730
Musée
Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
Auteur(s)
Il Canaletto (Venise, 18–10–1697 - Venise, 20–04–1768), peintre
Dates
Vers 1730
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 6
Numéro d’inventaire
J 18

Informations détaillées

Auteur(s)
Il Canaletto (Venise, 18–10–1697 - Venise, 20–04–1768), peintre
Date de production
Vers 1730
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 48.5 cm
  • Largeur : 79 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 92 cm
Description iconographique

Cette vue du canal de Santa Chiara, à Venise, peinte depuis le quai de l'église Santa Chiara et orientée vers le sud-est, montre la courbe que le canal décrit devant le quai de Santa Croce. On voit, à gauche, la muraille élevée du couvent du Corpus Domini, collège des nobles vénitiens ; en face, l'église de Santa Croce dont la façade ouvre sur une petite place fermée par un mur conventuel. Derrière celui-ci, on aperçoit la coupole et le campanile de l'église de San Nicolo da Tolentino. Sur la rive droite du quai, une série de maisons cossues, avec au rez-de-chaussée quelques boutiques ou échoppes. A l'extrême droite, se trouve un palais somptueux arborant un blason qui existe encore aujourd'hui, demeure du secrétaire-résident d'Angleterre, alors le colonel Elizaeus Burgess. Le canal est parcouru par une flotille active de barques et de gondoles, tandis qu'au centre de la toile, attends un burchiello, gros bateau à rames, avec cabine décorée, qui assurait les transports collectifs de Venise à Padoue et qui a souvent été représenté par Canaletto et Michele Marieschi.

Commentaire historique

Ce tableau a été gravé par Antonio Visentini, pour le consul Smith, dans son deuxième recueil des "Prospectus Magni Canalis Venetiarum", réédité en 1742 par Giovanni Battista Pasquali, sous le nouveau titre de "Urbis Venetiarum prospectus celebriores" et augmenté de vingt-quatre vedute. La gravure fait partie de ces vues nouvelles. Elle présente avec la toile une seule différence : le mur plein qui clôt, dans le tableau, la place Santa Croce, est flanqué dans la gravure d'une petite maison et des restes d'une cheminée. Il est d'ailleurs plus décrépit, plus bas et laisse visible le campanile de l'église des Frari.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1928
Numéro d’inventaire
J 18
Exposé
Musée Cognacq-Jay, Niveau 2, Salle 6

Média

Les collections en très haute définition Paris Musées
LES COLLECTIONS EN TRÈS HAUTE DÉFINITION

À découvrir en très haute définition !

Plongez dans cette œuvre grâce à sa numérisation en gigapixel dans le cadre du projet Paris Musées Second Canvas. Parcourez les œuvres des collections numérisées en gigapixel et des médiations associées en téléchargeant l’application sur app store et play store.

Prolongement

Prolongement

Lié à Archive / Œuvre

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page