Les Ballons

Zoom
3 visuels Voir
Les Ballons
© Françoise Cochennec / Galliera / Roger-Viollet
X
Zoom
© Françoise Cochennec / Galliera / Roger-Viollet
X
Zoom
© Françoise Cochennec / Galliera / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (3)
Les Ballons
Anonyme
Datation
En 1784
Musée
Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris
Auteur(s)
Dates
En 1784
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
2016.51.1

Informations détaillées

Auteur(s)
Date de production
En 1784
Datation en siècle
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 28.4 cm
Dimensions - Feuille (éventail)
  • Hauteur : 13.6 cm
Description

Eventail plié, 14 brins +2.

Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Première colonne en partant de la gauche :"LE TRIOMPHE DES GLOBES./Air. Le premier jour du Mois de Janvier./Lautre jour quittant mon manoir,/Je fis rencontre sur le soir,/D’un Globiste du haut parage;/Il s’en alloit tout bonnement,/Chercher un lit au Firmament:/Et moi je lui dis : bon voyage./2e Couplet./Dans sa poche un bonnet de nuit,/Pour la Lune un mot de crédit,/C’étoit hélas tout son bagage,/Mais avec l’Electricité,/Dont on avoit très bien lesté,/Il pouroit dissoudre un orage./3e./Le Vent devint son postillon,/Un nuage son pavillon,/Chacun le comblait de louanges,/D’après ce secret merveilleux,/On s’en va diner chez les Dieux,/Prendre son Caffé chez les Anges."
Inscription - Deuxième colonne en partant de la gauche :"4e./Ah ! Maman que je suis content,/Disoit un fils prèsque expirant,/A sa bonne mere attendrie,/Nous pourons renvoyer la mort,/Avec un Globe sans effort,/Dans le ciel j’yrai tout en vie./5e./Sœur Colette dans son Couvent,/A l’aspect d’un Globe mouvant,/S’écrioit, oh ! chose éffroyable,/Il va pleuvoir dans nos Jardins,/Des étourdis qui par éssains,/Répandront une air inflammable./6e/Lise disoit à son Epoux,/Qui se plaignoit d’un rendez vous,/Donné sur les banques volantes ;/Eh ! Monsieur pourquoi tant crier,/Je vais au Signe du Belier,/Vous chercher les armes parlantes."
Inscription - Troisième colonne en partant de la gauche :"7e./De tous les voyages divers,/Celui qui se fait dans les airs,/Est la plus plaisante aventure,/Conduit par les simples hazards,/De Saturne on passe dans Mars,/De Venus enfin dans Mercure./8e./Que les Globes auroient de prix,/S’ils pouvaient de nos beaux esprits,/Emporter la troupe légère:/Pour loger leurs jolis talens,/Ils leurs faut des Palais roulants,/Qui les éloignent du vulgaire./9e./Mais j’abjure icy les chansons,/Et dans nos transports nous disons,/Montgolfier ta gloire est complette,/Non de maitriser les hazards,/Mais d’avoir fixé les regards,/Et de Louis et d’Antoinette./Fin."
Inscription - Quatrième colonne en partant de la gauche :"Le Globe des Thuilleries ou Char Volant./Air : l’Amitié vive et pure./Du grand Robert le Diable,/Deux freres portant le nom,/De sa vie incroyable,/Vont surpasser le renom,/S’il a brillé sur la terre,/Par son intrépidité,/Ils volent pres du tonnerre,/Sans nulle timidité./2e./Son large Cimeterre,/Etait craint dans les combats ;/Et dans ceux de Cythere,/Il savoit tout mettre à bas,/On cédoit à son audace/Même avant de s’en douter,/Attaquait il une place/Rien n’osoit lui résister./3e./Au temple de Memoire/Ou ces exploits sont gravés,/On admire à sa gloireDes monumens achevés,"
Inscription - Cinquième colonne en partant de la gauche :"Mais aux bosquets d’Italie/On prise encore plus le don,/Que pour la tendre Folie/Lui décerna Cupidon./4e./Au delà de ses traces/Et dans un superbe Char,/En d’immenses espaces/Se promênant avec art ;/On croira voir les deux freres,/Par les Payens adorés,/Patrons et Dieux tutélaires,/Des vrais amis révérés./5e./Quand du champ de la guerre,/Le premier Globe partit,/Sur la simple fougère,/Jusqu’au Ciel tout retentit:/Si d’une jeune Bergère,/Je n’eusse aimé les appas,/D’une démarche légère,/J’aurois volé sur ses pas./Fin."
Inscription - Sixième colonne en partant de la gauche :"Les Modes aux nouveaux Globe Volant./Air. l’Amitié vive et pure./L’Aerienne plaine,/Reçoit le Globe qui part,/Louis et nôtre Reine,/L’honorent de leurs regards ;/Tout Paris court se dérobe,/Au devoir le plus urgent,/Pour voir le Roi et le Globe,/Le nouveau Globe volant./2e./Que la Satire éxerce,/Sur le Globe son venin ;/Il présente au beau séxe,/Pour plaire un nouveau chemin ;/Françoises, C’est la méthode,/Habillés vous léstement,/A la plus récente mode,/Du nouveau Globe volant./3e./De légères aigrettes,/Lassées d’une gaze clair ;/Formeront pour vos têtes,/Des chapeaux au Globe en l’air,"
Inscription - Septième colonne en partant de la gauche :"Vos flottantes chevelures,/D’un coup de peigne élégant,Présenteront les frisures/Au nouveau Globe volant./4e./Hier l’on fut parée,/Du joli caca Dauphin,/Les Robes de fumée,/Ne sérvoient plus qu’au matin :/Mais demain l’on verra Lise,/Briller au Palais Marchand,/Dans sa légère chemise,/Au nouveau Globe volant./5e./Sur les pas de nos belles,/L’on verra des papillons,/Voltiger autour d’elles,/Formants mille tourbillons,/Présenter d’un air aimable,/Et du ton le plus galant,/Des cœurs plein d’air inflammable,/Des cœurs au Globe volant./Fin."
Description iconographique

En bordure de feuille ballon gonflé à l’hydrogène que messieurs Charles et Robert firent décoller des Tuileries le 1er décembre 1783, identifiable par sa nacelle en forme de char. Motif central de la feuille : «vaisseau volant» de Jean-Pierre Blanchard [ 2 mars 1784, au Champs de Mars ].

Mode d'acquisition
Date d’acquisition
15022017
Numéro d’inventaire
2016.51.1

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Fonction / Utilisation 

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page