Apollon accordant son char à Phaéton, d'après Poussin

Zoom
CC0Télécharger
Apollon accordant son char à Phaéton, d'après Poussin
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Mythologie gréco-romaine - Divinité gréco-romaine - Automne - Temps - Eté - Hiver - Printemps - Char antique - Couronne de laurier - Lyre
Apollon accordant son char à Phaéton, d'après Poussin
Anonyme
Datation
Entre 1600 et 1699
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Anonyme, peintre
Dates
Entre 1600 et 1699
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
PPP2544
Apollon accordant son char à Phaéton, d'après Poussin

Informations détaillées

Auteur(s)
Anonyme, peintre
Poussin, Nicolas (Villiers-en-Désoeuvre, 15–06–1594 - Rome, 19–11–1665), auteur du modèle
Date de production
Entre 1600 et 1699
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 63.2 cm
  • Largeur : 79.5 cm
Dimensions - Cadre:
  • Hauteur : 85.5 cm
  • Largeur : 101.7 cm
Description iconographique

Agenouillé aux pieds de son père, Apollon, Phaéton lui demande de lui prêter son char. Ce sujet, enrichi des personnifications des quatre saisons et du Temps, est issu des "Métamorphoses" d’Ovide. La composition, dont Nicolas Poussin est l’inventeur, ne dit rien de la fin tragique qui attend le jeune Phaéton. On ne connaît pas l’identité du peintre auteur de cette copie ancienne. Le nom d’Eustache Le Sueur a été proposé à plusieurs reprises, en raison de l’affection qu’il portait au sujet.Il le traita, en effet, sur le plafond de la Chambre des Muses de l’hôtel Lambert. Cependant, son invention propose une meilleure conception de l’espace, une profondeur plus accentuée. Il a probablement regardé la composition de Poussin, mais rien n’indique qu’il en a établi une copie conforme à des fins d’étude.

Commentaire historique

Cette copie de l’œuvre de Nicolas Poussin, "Hélios et Phaéton avec Saturne et les quatre Saisons" (Berlin, Gemäldegalerie) se trouvait dans la collection parisienne de Charles-Vincent Ocampo, au début du XXème siècle. En 1931, Ocampo en fit don, sous réserve d’usufruit, à la Ville de Paris. Il abandonna l’usufruit en 1942.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
15121930
Numéro d’inventaire
PPP2544

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Retour vers le haut de page