Chinoiserie

Zoom
2 visuels Voir
CC0Télécharger
Chinoiserie
CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
X
Zoom
Autres visuels (2)
Ornement - Chinoiserie - Figure humaine - Paysan - Chinois - Instrument de musique - Guirlande de fleurs - Végétation - Arbre
Chinoiserie
Pillement, Jean ou Jean-Baptiste
Datation
Entre 1765 et 1767
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Pillement, Jean ou Jean-Baptiste (Lyon, 24–05–1728 - Lyon, 26–04–1808), peintre
Dates
Entre 1765 et 1767
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
PPP443

Informations détaillées

Auteur(s)
Pillement, Jean ou Jean-Baptiste (Lyon, 24–05–1728 - Lyon, 26–04–1808), peintre
Date de production
Entre 1765 et 1767
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 393 cm
  • Largeur : 299.5 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 406 cm
  • Largeur : 308.5 cm
  • Epaisseur : 8.5 cm
Description iconographique

Au centre, une femme et deux hommes, supposés être des paysans chinois, jouent des instruments de musique sur un talus, à côté d'une frêle baraque de bois. Des arbres qui prennent naissance sur le bord du talus, et se terminent par de grandes branches fleuries incurvées l'une vers l'autre, encadrent la scène. Au centre, un petit paysage est contenu dans un médaillon suspendu par une guirlande végétale reliée à ces deux arbres. La construction de ce panneau de chinoiseries rococo repose sur le jeu subtil entre les parties décoratives et les scènes figurées.

Commentaire historique

Jean Pillement a réalisé deux panneaux décoratifs (PPP00442 et PPP00443) qui portent le nom de "Chinoiserie", lors de son séjour en Pologne (1765-1767). Il s'agissait d'une commande du roi Stanislas II Auguste Poniatowski qui avait accordé à Pillement le titre de "premier peintre du roi de Pologne". En 1795, le roi aurait offert les deux panneaux à sa nièce Urszula Zamoyska, épouse du comte Mniszech, grand maréchal de la couronne. C'est ainsi que les panneaux auraient rejoint la salle à manger du château de Wisniowiec en Volhynie. Peu après 1850, le comte Andrzej Jerzy Mniszech (1823-1905), arrière petit-neveu et héritier du comte Michel Mniszech, cède le château familial. Aux environs de 1854-1856, il vient s'installer comme peintre à Paris avec une grande partie de sa collection de tableaux. Toutefois, les panneaux décoratifs peints par Jean Pillement restent à Wisniowiec jusqu'à la vente du mobilier du château en 1884. Andrzej Mniszech les donne à la Ville de Paris en 1901.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1901
Numéro d’inventaire
PPP443

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
L'Aigle blanc. Stanislas Aguste, dernier roi de Pologne, collectionneur et mécène du siècle des Lumières (Compiègne)
Dates
02/04/2011 - 04/07/2011
Institution
Musée national du Château de Compiègne
Titre
Pagodes et dragons. Exotisme et fantaisie dans l'Europe Rococo, 1720-1770 (Paris)
Dates
22/02/2007 - 24/06/2007
Institution
Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
Titre
Geist und Galanterie, Kunst und Wissenschaft im 18. Jahrhundert. Musée du Petit Palais, Paris (Bonn)
Dates
13/12/2002 - 06/04/2003
Institution
Kunst-und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland
Titre
Autour du "Jardin chinois" de François Boucher (Besançon)
Dates
29/11/1984 - 30/04/1985
Institution
Musée d'Art et d'Essai (Besançon)

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page